Deux équipes de l’Ensa Paris-Belleville, soutenues par l’Ipraus, lauréates du programme “Engagés pour la qualité du logement de demain”

Deux équipes de l’Ensa Paris-Belleville, soutenues par l’Ipraus, sont lauréates du programme “Engagés pour la qualité du logement de demain”. Faisant suite à l’appel à manifestation d’intérêt lancé en octobre 2021 auprès des maitres d’ouvrages, des architectes, des chercheurs et des collectivités. Cette expérimentation nationale a pour objectif de porter des projets innovants, répartis sur l’ensemble du territoire national, en construction neuve et en réhabilitation, et portant une attention spécifique à la soutenabilité économique, à la sobriété écologique, au renouvellement de la chaîne de conception du logement, à l’utilité sociale et à la qualité d’usage, urbaine et architecturale des logements.

Projet  « Maison Terre, architecture codividuelle : un concept d’habitat post-individuel, favorisant le lien social et la redécouverte d’un matériau-symbole »

Le projet  « Maison Terre, architecture codividuelle : un concept d’habitat post-individuel, favorisant le lien social et la redécouverte d’un matériau-symbole » à Sevran, bénéficie du label « projet d’excellence » et  a été choisi parmi les 20 projets bénéficiant d’une aide de l’État sur le principe d’un incubateur.
Ce projet propose de travailler sur deux axes d’innovation : la typologie et le matériau.  Axé autour du principe de la codividualité, il propose de construire des logements augmentés d’espaces communs partagés entre les résidents et la ville, afin de s’adapter à des parcours de vie non linéaires et contemporains. Il sera construit en terre dans le but de produire des références et des certifications techniques qui pourront servir de modèle.

Equipe :

Maîtrise d’ouvrage : QUARTUS, Ludovic Boespflug

Collectivité : Mairie de Sevran, Sébastien BASTARAUD, Niklas Moulin

Architectes : Laps Architecture, Fabienne Louyot, Salvator-John Liotta

Laboratoire de recherche : IPRAUS, Virginie Picon Lefebvre, Fabienne Louyot

Partenaires: Alia Bengana, Franck Boutté Consultants, Cycle Terre, Faculté d’Architecture La Cambre Horta de l’ULB

Projet « Velhome, un nouveau mode de vie »

« Velhome, un nouveau mode de vie », projet labellisé « projet d’excellence », interroge les modalités de conception de l’espace urbain, de l’édifice et du logement à partir de l’introduction du cycle au coeur du projet immobilier. L’accessibilité de chaque habitation par tout type de cycle (du tricycle au déambulateur) transforme le statut et l’usage des espaces communs depuis le rez-de-ville jusqu’au seuil du logement, et réintroduit dans le logement collectif la pratique et les qualités d’usage et de la maison individuelle. Velhome propose ainsi de répondre aux désirs paradoxaux des habitants : « d’habiter en ville mais à la campagne », « dans une maison mais ensemble ». Cette première expérimentation à Strasbourg permettra de développer un référentiel « Velhome » dans la perspective de transpositions dans d’autres territoires.

Equipe :

Collectivité : Ville de Strasbourg, Eric Chenderowsky

Maîtrise d’ouvrage : Demathieu Bard Immobilier, Pierre-Yves Marx

Architectes : Babin+Renaud architectes et Richter architectes et associés, Eric babin, Jean-François Renaud, Pascale Richter, Jan Richter, Anne-Laure Better

Laboratoire de recherche : IPRAUS, David Albrecht, Valérie Dufoy, André Lortie, Laetitia Overney

Partenaires : En Vertu des Possibles, David Chambole et Solares Bauen, Camille Bouchon


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search