[Parution] “Les ghat de Bénarès : variations architecturales d’une rive sacrée” / Savitri Jalais, Métispresses, avril 2022

“Les ghat de Bénarès : variations architecturales d’une rive sacrée” / Savitri Jalais, Métispresses, avril 2022, 1 Vol. (240 p.), Collection vuesDensemble, ISBN 978-2-940711-06-2

Lire un extrait : Les ghat de Bénarès

Présentation

Les ghat de Bénarès forment un ensemble de constructions ingénieuses et modulables, qui se déploie de façon monumentale sur la rive concave d’un méandre du Gange. Ce site exceptionnel, constituant un espace public de plus de six kilomètres, matérialise la relation étroite qui lie les habitants de la ville et les pèlerins au fleuve sacré, dans un contexte culturel et religieux où l’accès à l’eau est primordial.

En s’appuyant sur une enquête de terrain approfondie, sur de nombreux relevés architecturaux et sur une série de panoramas datant du 18e et du 19e siècles, Savitri Jalais interroge les éléments qui ont concouru à la naissance et au développement de ce front d’eau sur le temps long.

À travers l’analyse des formes et techniques de construction employées dans le but de résister aux contraintes exercées par l’eau, l’auteure retrace le dialogue pluriséculaire qui s’est établi entre la géographie des lieux et le paysage urbain et révèle le potentiel urbanistique de ces berges en gradins et leur pertinence quant aux pratiques quotidiennes des habitants et des pèlerins.

L’analyse de ce dispositif, souvent peu valorisé voire délaissé, permet ainsi de saisir la réalité authentique des villes indiennes et de participer au projet ambitieux de faire revivre les berges fluviales.

L’auteur

Savitri Jalais est architecte, docteure en architecture, maître de conférences dans le champ des théories et pratiques de la conception architecturale et urbaine à l’ENSA de Toulouse. Ses recherches portent notamment sur l’architecture vernaculaire, sur la valorisation et la réactivation de dispositifs traditionnels de systèmes d’eau en région aride et inondée, et sur la patrimonialisation de villes en Inde et en France. Elle s’intéresse tout particulièrement au patrimoine vivant, celui qui fait partie du quotidien d’une société, et non figé comme un élément du passé ou abandonné aux uniques usages de l’industrie culturelle. Elle encourage le travail de terrain, notamment à travers le relevé et tout apprentissage qui se fait par contact directe avec le bâti et l’objet d’étude.



Citer ce billet
Pascal Fort (2022, 12 avril). [Parution] “Les ghat de Bénarès : variations architecturales d’une rive sacrée” / Savitri Jalais, Métispresses, avril 2022. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1au

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search