[En hybride] Journée d’étude “Produire l’urbain de la France à la Chine. Une circulation de l’expertise dans le temps long” – Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville – mardi 31 mai 2022

La Journée d’étude “Produire l’urbain de la France à la Chine. Une circulation de l’expertise dans le temps long”, organisée par Carine Henriot (Université de technologie de Compiègne) et Clément Orillard (Ecole d’urbanisme de Paris), aura lieu à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville le mardi 31 mai 2022 de 9h à 17h30.

Labex Futurs Urbains : Groupes de travail « Inventer le Grand Paris » et « Production urbaine et marchés »

En présentiel : Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, 60 Bd de la Villette, 75019 Paris, salle Bobenriether, 1er étage

En distanciel sur Zoom : https://zoom.us/j/99566960717

ID de réunion : 995 6696 0717

Inscription sur : journeeFranceChine@gmail.com

Accédez à l’annonce : Produire l’urbain de la France à la Chine

Présentation

La Chine est présentée depuis le début du XXIe siècle comme l’un des plus grands marchés en matière d’aménagement urbain, porté par les besoins d’une vaste société en transition auxquels ont répondu nombre d’expertises étrangères notamment françaises. Le regard porté sur cette circulation d’expertise est néanmoins toujours limité à la période présente. Pourtant, la Chine est ouverte à l’expertise urbaine étrangère depuis la fin du XIXe siècle et celle originaire de France a joué un rôle non négligeable. La journée d’étude propose une première exploration des pistes offertes par cette mise en perspective historique. Les échanges entre la France et la Chine en matière de production de l’urbain se sont déployés durant deux périodes différentes qui seront également étudiées. Une première débute avec l’ouverture contrainte de la Chine au commerce avec l’Occident et la réaction de l’Empire Qing finissant pour se terminer avec la victoire du parti communiste en 1949. Elle est notamment marquée par la formation en France d’étudiants chinois en architecture, génie civil et urbanisme qu’il s’agira d’éclairer par des cas d’études spécifiques. Une seconde période suit la reconnaissance par la France dès 1964 du régime communiste. Elle connait une apogée dans les années quatre-vingt et quatre-vingt-dix quand une véritable politique française de coopération en matière d’urbanisme se met en place entre la France et la Chine et que celle-ci a pu jouer un rôle important pour certaines villes, notamment celle de Shanghai qui sera plus particulièrement étudiée.

Programme

9h00 Accueil

9h30 Introduction de la journée

Carine Henriot et Clément Orillard

9h45-12h00

La formation aux professions du cadre bâti (architecture, génie civil, urbanisme) des étudiants chinois en France dans la première moitié du XXe siècle

Introduction par Clément Orillard

  • Former les étudiants chinois à l’architecture au sein de l’Ecole Eyrolles (1920-1939)

Hélène Vacher, ENSA de Nancy / LHAC

  • Itinéraire de deux étudiants chinois en architecture entre Lyon et Paris : Yu Binglie et Lin Keming

Judi Loach, Université de Cardiff / LAHRA

  • Flux, mémoires et parcours des étudiants chinois au sein de l’Institut d’urbanisme de l’Université de Paris

Laurent Coudroy de Lille, Clément Orillard et Léonie Brissiaud, Ecole d’urbanisme de Paris / Lab’Urba

Débat avec les participants

12h00-13h30 pause déjeuner, buffet pour les intervenants

13h30-17h00

La mobilisation de l’expertise française dans l’aménagement urbain chinois : Shanghai dans les années 1980-1990

Introduction par Carine Henriot

  • Planning and developing Shanghai from the 1980s

Richard Hu, University of Canberra (intervention pré-enregistrée en anglais)

  • Le rôle de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la Région d’Ile-de-France (IAURIF) dans la transformation de la planification locale

Diffusion du témoignage de Gilles Antier, ancien chargé du secteur Asie puis chef de la mission Coopération internationale à l’IAURIF

  • De l’Institut français d’architecture à ARTE Charpentier : entre recherche architecturale appliquée et conception urbaine

Diffusion du témoignage de Pierre Clément, ancien chargé de programme à l’IFA, ancien directeur de l’Ipraus, président d’ARTE Charpentier

Pause

  • L’action du ministère de l’Equipement et la consultation internationale d’architecture pour la conception du centre d’affaire de Lujiazui à Pudong

Diffusion du témoignage de Jacques Gauran, ancien chargé de mission Extrême Orient à la direction des Affaires économiques et internationales (DAEI) du ministère de l’Equipement

  • L’échec malgré l’excellence : vendre le métro français à Shanghai (1984-1988)

Rémi Badran, Département Archives et histoire, BNP Paribas / Université Paris 1

Table ronde avec Gilles Antier, Pierre Clément, Jacques Gauran, Rémi Badran et échange avec la salle

17h00 Conclusion et mise en perspective

Carine Henriot et Clément Orillard



Citer ce billet
Pascal Fort (2022, 21 avril). [En hybride] Journée d’étude “Produire l’urbain de la France à la Chine. Une circulation de l’expertise dans le temps long” – Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville – mardi 31 mai 2022. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1b9

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search