Journée d’échanges “Réussir une transition juste : Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. L’héritage comme ressource” – Cité de l’architecture et du patrimoine (Paris) – 24 mai 2022

Le laboratoire IPRAUS (UMR AUSser 3329) a le plaisir de vous inviter le Mardi 24 mai 2022 (9h-18h00) à la journée d’échanges “Réussir une transition juste : Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. L’héritage comme ressource“, organisée par Philippe Prost, architecte-urbaniste, professeur à l’Ensa de Paris-Belleville, membre de l’IPRAUS/AUSser,en collaboration avec la Mission Bassin Minier et la Cité de l’Architecture et du Patrimoine.

Accédez à l’annonce : Réussir une transition juste

Présentation

2022 sera l’année du 50ème anniversaire de la Convention du patrimoine mondial et du 10ème anniversaire de l’inscription du Bassin minier du Nord-Pas de Calais sur la Liste du patrimoine mondial. Un alignement des planètes est à l’œuvre car au premier semestre 2022, la France présidera l’Union européenne.

Une triple opportunité pour l’organisation du Colloque qui mettra en lumière le rôle du Patrimoine mondial dans le chantier de la Transition, ouvert à l’échelle de la planète, avec la nécessité de faire converger :

  • l’ensemble des Conventions de l’UNESCO, notamment celle de 1972,
  • l’Union Européenne et ses politiques liées au Pacte Vert pour l’Europe, stratégie de croissance qui vise à mettre l’Europe sur les rails de la transition vers une société neutre pour le climat, juste, et dotée d’une économie compétitive et efficace dans l’utilisation des ressources.
  • et la France en particulier avec la loi du 23 août 2021 « climat et résilience » et le « zéro artificialisation nette » qui aura des impacts sur les Biens « Patrimoine mondial »

Les 49 Biens français « Patrimoine mondial de l’UNESCO » – et le Bassin minier du Nord-Pas de Calais au premier plan – sont attendus sur la question de la transition juste qui demande à relever des défis sociaux, économiques et environnementaux d’une ampleur inédite. A ce titre, il est de la responsabilité des gestionnaires des Biens « Patrimoine mondial de l’UNESCO » d’être contributifs sur de multiples sujets comme ceux de l’éolien, du solaire et de la biodiversité, de l’amélioration du cadre de vie des populations locales et de montrer que le Patrimoine mondial fait partie des solutions de la transition.

Dans sa catégorie définie par le Centre du patrimoine mondial comme « paysage culturel évolutif vivant », le Bassin minier est « l’œuvre combinée de l’Homme et de la nature » et sa trajectoire lui permet de concilier de manière transversale les enjeux du développement durable et de la préservation du patrimoine. Depuis 2012, la prise en compte de l’inscription du Bassin minier du Nord-Pas de Calais sur la Liste du patrimoine mondial dans les stratégies d’aménagement et de développement est en effet venue amplifier la trajectoire globale du Bassin minier vers sa transition environnementale, culturelle, économique et sociale, ce qui contribue fortement au rayonnement européen et international du territoire.

L’approche en trajectoire permet de tracer une dynamique de transition qui démarre par la question : d’où venons-nous ? Quelles sont nos ressources de départ ? De quel capital humain, urbain et social disposons-nous ? Que nous apprennent les quartiers miniers, leurs formes architecturales et urbanistiques leurs histoire ancienne et récente, marquée par des ruptures brutales économiques et sociales, à propos des enjeux contemporains liés à la transition ? Entre identité et stigmate, quel fossé entre le regard porté sur les cités minières par les habitants et la perception de celui-ci par les personnes extérieures ? (Extrait du site)

Programme

Contributions membres UMR AUSser

  • Philippe Prost (membre IPRAUS/AUSser) : organisateur et Présentation du projet de la Cité des électriciens à Bruay-la-Buissière
  • Béatrice Mariolle (membre IPRAUS/AUSser) intervient au titre de la chaire Acclimater les territoires Post-miniers et de l’Ipraus/AUSser :


Citer ce billet
Pascal Fort (2022, 11 mai). Journée d’échanges “Réussir une transition juste : Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. L’héritage comme ressource” – Cité de l’architecture et du patrimoine (Paris) – 24 mai 2022. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1bv

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search