[En hybride] Présentation publique du livre “La parcelle dans tous ses états” (PUR, 2022) avec les autrices Florence Bourillon (historienne) et Corinne Jaquand (architecte-urbaniste) et le discutant David Albrecht (économiste) – ENSA Paris-Belleville (Centre de recherche documentaire IPRAUS/AUSser) – jeudi 09 juin 2022

L’équipe de l’IPRAUS/AUSser est heureuse de vous accueillir pour la présentation publique du livre “La parcelle dans tous ses états” (PUR, 2022) avec les autrices Florence Bourillon (historienne) et Corinne Jaquand (architecte-urbaniste) et le discutant David Albrecht (économiste). Une introduction sera faite par André Lortie (directeur de l’IPRAUS/AUSser).

Cette présentation se déroulera le jeudi 09 juin 2022 à 17h30, au centre de recherche documentaire IPRAUS/AUSser (bâtiment B, 3ème étage) à l’école nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, 60 boulevard de la Villette, 75019 Paris.

La présentation sera en distanciel et en présentiel.

Pour suivre en distanciel : https://zoom.us/j/97716394279?pwd=WVd1Y0tzWkVhQ0dnSGhpNFo5SERoUT09 

Elle sera suivie d’un cocktail vous permettant de prolonger la discussion dans une ambiance conviviale et chaleureuse.

Présentation des intervenants

Les autrices

Corinne Jaquand

Architecte DPLG, elle a exercé en tant qu’urbaniste à l’APUR, au Sénat de l’Urbanisme de Berlin et dans la maîtrise d’ouvrage privée. Docteur EHESS sur l’histoire métropolitaine du Grand-Berlin (2003), elle enseigne l’histoire de l’urbanisme et la morphologie urbaine à l’ENSA de Paris-Belleville. Boursière au CCA de Montréal (2010), elle a dirigé la recherche « Renouveler les territoires par le paysage/Expériences France-Allemagne » (programme PUCA-Architecture de la Grande échelle, 2011). HDR obtenue en mars 2022 sur « La théorie du Grand-Paris dans l’entre-deux guerres (1919-1941) ».

Florence Bourillon

Professeur émérite en histoire contemporaine de l’université Paris-Est Créteil, elle s’intéresse aux transformations de Paris au XIXe siècle et plus particulièrement sous le Second Empire. Cela l’a conduite à se pencher sur l’extension de Paris en 1860 (Publication avec Annie Fourcaut aux Publications de la Sorbonne en 2012, Agrandir Paris) ainsi que sur les aménagements qui l’ont suivie (Changer les noms des rues de Paris. La Commission Merruau-1862, PUR/Comité d’histoire de la Ville de Paris, 2012). Ses recherches ont également porté sur l’histoire des cadastres urbains et plus récemment sur l’histoire universitaire du second XXe siècle. Elle est secrétaire de rédaction de la revue Histoire Urbaine.

Le discutant

David Albrecht

Maître de conférences associé, il enseigne l’économie urbaine à l’Énsa de Paris Belleville depuis 2009. En Master, il dispense un intensif en M1 et intervient dans plusieurs studios et PFE. Il est co-encadrant de l’atelier opérationnel du DSA maitrise d’ouvrage (Énsa-PB / EAVT-MLV), au sein duquel il donne également des cours et TD d’économie de la production urbaine, de même que dans le DSA Projet Urbain. Dans son enseignement, il défend la compréhension et la prise en compte, au sein même du processus de projet architectural et urbain, du contexte et des conditions politico-économique de sa production. David Albrecht est également consultant en développement urbain en France et à l’étranger, dans des contextes et à des échelles très variés.

Présentation du livre

“La parcelle dans tous ses états” / Florence Bourillon (dir.), Corinne Jaquand (dir.), Philippe Gresset (Postface), PUR, février 2022, 1 Vol. (262 p.), EAN : 9782753582477

Consultable au centre de recherche documentaire IPRAUS/AUSser : La parcelle dans tous ses états

La parcelle en ville est un objet historique qui s’inscrit dans le temps long sous diverses appellations. À la fois projection au sol d’un rapport de propriété légal ou coutumier et « petite partie d’un tout » à des fins d’exploitation et d’investissement, elle est propice aux approches pluridisciplinaires. Son étude renvoie en effet à la question cruciale du changement urbain, mais aussi aux idéologies politiques et modernistes à l’encontre du droit de propriété qui ont pu entraîner sa remise en cause au xxe siècle, comme en URSS et dans les États socialistes ou dans les ensembles d’habitat collectif de l’entre-deux-guerres et des Trente Glorieuses. À rebours, elle constitue un enjeu prégnant dans les projets urbains contemporains, sans que d’ailleurs les discours développés à son sujet ne fassent toujours l’objet de questionnements approfondis. Cet ouvrage se propose de reconstituer l’histoire longue de la parcelle car elle est susceptible de rendre compte, à bien des égards, des transformations contemporaines. (4e de couv.)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search