Journée d’étude “Les espaces de l’enseignement technique, XVIIIe-XXIe siècles. Architecture, histoire et patrimoine” – ENSA Paris-Belleville – 10 octobre 2014

Journée d’étude “Les espaces de l’enseignement technique, XVIIIe-XXIe siècles. Architecture, histoire et patrimoine”

Date : vendredi 10 octobre 2014

Lieu : Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, 60, boulevard de la Villette – 75019 Paris

Les organisateurs : Guy Lambert (ENSAPB – IPRAUS, UMR AUSser), Stéphane Lembré (ESPE Lille Nord de France – CREHS)

Informations / inscriptions / contact : guy.lambert@paris-belleville.archi.fr, slembre@gmail.com

Accédez au programme : Espaces_enseignement_technique_JE_10_oct_2014

 Programme

9h00 Ouverture par François Brouat, directeur de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville

Présentation de la journée et du programme de recherche par Guy Lambert et Stéphane Lembré

Les espaces de l’enseignement technique : histoires et enjeux

9h30-12h30 Présidence : André Grelon (Centre Maurice Halbwachs EHESS)

Stéphane Lembré (ESPE Lille Nord de France – CREHS) : L’histoire de l’éducation et les espaces du technique : acquis et perspectives

Gérard Bodé (ENS de Lyon, LARHRA) : La place de l’atelier dans l’espace scolaire

Jean Davoigneau (Ministère de la Culture – Mission de l’inventaire général du patrimoine culturel) : Les lycées techniques dans l’inventaire de lycées

Marc Le Coeur (historien de l’art) : L’école Diderot, à l’aune d’établissements scolaires contemporains

Gilles Fleury (architecte, Atelier Jean-Paul Philippon) : De l’école Diderot à l’ENSA Paris-Belleville

 

L’enseignement technique dans ses murs : du programme à la valeur patrimoniale

14h-17h Présidence : Christian Hottin (Ministère de la Culture, Direction générale du patrimoine)

Guy Lambert (ENSAPB, Ipraus / UMR AUSser) : Les espaces de l’enseignement technique, de leur production à leurs usages. Une histoire à construire

François Robert (ENS de Lyon, Triangle) : L’enseignement professionnel à l’épreuve des locaux. La SEPR (Lyon) et ses lieux de formation (1864-2005)

Cédric Perrin (IDHES – Université d’Evry) : La création du lycée Grandmont à Tours (1954-1963) : quelle place pour l’enseignement technique ?

Laurent Poupard (Service Inventaire et Patrimoine, DCJSVA, Région Franche-Comté) : Architecte et proviseur : concevoir et construire une école nationale professionnelle, à Besançon et Morez

Marion Fourcayran (Conseil général des Hautes-Pyrénées) : Le Lycée Hector Guimard, ancienne École de métiers des industries métallurgiques de Lyon

Conclusion par Estelle Thibault (ENSAPB, Ipraus / UMR AUSser)

Visite de l’exposition Une ambition pour les métiers. Paul Guadet & André Boucton, l’architecture de l’enseignement technique

Cocktail


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.