[En hybride] Soutenance de thèse de Marjan Sansen “Typologies architecturales et morphologies urbaines adaptées au climat méditerranéen” – ENSA Montpellier – 11 juillet 2022

L’École Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier (ENSAM) et le Laboratoire Innovation Formes Architectures Milieux (LIFAM) vous annoncent la soutenance de thèse de doctorat de Marjan SANSEN intitulée :
“Typologies architecturales et morphologies urbaines adaptées au climat méditerranéen”.

Elle sera en format hybride le lundi 11 juillet 2022 à 14 heures à l’ENSAM et pour assister à la soutenance en direct sur Zoom : https://us02web.zoom.us/j/86237079983?pwd=cXFBU1BxQUFPUlowSmRpeVFlZWZQZz09
ID de réunion : 862 3707 9983
Code secret : 184858

Membres du jury

Denis BRUNEAU, Professeur, ENSAP de Bordeaux, Rapporteur
Béatrice MARIOLLE, Professeure, ENSAP de Lille, membre IPRAUS/AUSser, Rapporteuse
Fazia ALI-TOUDERT, Professeure, ENSA de Paris-Val de Seine, Examinatrice
Pascale BARTOLI, Architecte et Docteure, Architecture 54, Examinatrice
Bernard MAURIN, Professeur, Université de Montpellier, Examinateur
Philippe DEVILLERS, Professeur, ENSA de Montpellier, Directeur de thèse
Andrés MARTINEZ, Maître de Conférences, ENSA de Montpellier, Co-encadrant de thèse 

Résumé de la thèse

La « méditerranéisation » du climat français a été signalée, sous la forme d’un étalement méditerranéen vers le nord et vers l’arrière-pays. De plus, dans le monde entier le changement climatique attire l’attention sur les chaleurs d’été et la crise énergétique prend son envol. Plus que jamais il est important de trouver un langage passif architectural et urbain qui peut affronter les aléas du climat sans davantage avoir besoin d’un apport en énergie. En même temps, il y a toujours une forte demande de maisons individuelles en lotissement.
Ce travail recherche une alternative à la maison individuelle : comment construire des quartiers de logements individuels groupés adaptés au climat méditerranéen tempéré ? L’objectif est de fournir des conseils de conception pour les architectes, les paysagistes et les urbanistes. L’étude se base sur trois études de cas. Dans l’idée « d’étudier le passé pour faire le futur », il s’agit de villages de vacances au sud de la France, construits pendant les Trente Glorieuses (1946-75) : le Village Grec, le Gaou Bénat et le Merlier. Le travail alterne des
méthodes de recherche en architecture et en ingénierie : une analyse typo-morphologique et environnementale et des mesures in situ au niveau de la rue, de la cour, des espaces intérieurs attenants et du lien entre les trois (« le réseau des vides »).


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Pascal Fort (8 juillet 2022). [En hybride] Soutenance de thèse de Marjan Sansen “Typologies architecturales et morphologies urbaines adaptées au climat méditerranéen” – ENSA Montpellier – 11 juillet 2022. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1dk


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search