Les territoires de l’urbanisme : le projet comme producteur de connaissance (Livre)

“Les territoires de l’urbanisme : le projet comme producteur de connaissance” de Paola VIGANO, traduit par Anne Grillet-Aubert, Genève : MétisPresses, 2012 – Coll. VuesDensemble – 293 p.

Accédez au site de l’éditeur

Résumé extrait du site de l’éditeur : L’ouvrage de Paola Viganò combine, dans un montage théorique serré, des réflexions sur quelques thèmes de l’urbanisme contemporain (porosité, isotropie, etc.); les projets que l’auteur a développés pour certaines villes et territoires spécifiques; des analyses «techniquement pertinentes» de projets et de théories de l’architecture et de l’urbanisme du XXe siècle; finalement, plusieurs explorations méthodologiques dans le domaine de la description du territoire et de l’élaboration de «scénarios». Les territoires de l’urbanisme traite ainsi de la possibilité de produire une connaissance par le projet urbain et territorial. Après la crise de l’expertise et dans une période de marginalisation et de simplification progressives des pratiques architecturales, cet ouvrage s’engage dans une voie de refondation disciplinaire par l’attention qu’il porte au statut épistémologique du projet. Il y est considéré comme une «forme de recherche», qui évolue sur les trois registres du concept, de la description et de l’imagination. Par les moyens et les opérations qui lui sont propres, le projet traverse des territoires aussi bien physiques que conceptuels. En premier lieu, il contient, manie et produit des concepts: c’est une forme d’action concrète sur l’espace qui procède par abstractions et par généralisations. Tel la lame d’un couteau, il sectionne la réalité en identifiant des couches de différence. En second lieu, le projet décrit. Il révéle les processus d’individualisation, identifie des situations et fait émerger des possibilités. Enfin, il pense le futur et assume l’irruption de l’avenir, dans la réflexion sur la ville, en tant que fondement d’une connaissance originale. Avec Les territoires de l’urbanisme, Paola Viganò propose une démarche déterminante pour repenser le rôle social de l’architecture et de l’urbanisme et tenter d’élaborer, à nouveau, une vision critique du monde.

L’activité de recherche développée par Paola Viganò s’oriente vers la confrontation des conceptions les plus récentes en urbanisme, en interrogeant les relations entre les principaux éléments constitutifs de la ville contemporaine, leur durabilité énergétique et environnementale et leur valeur de biens culturels.

Dans cette perspective, recherche et activité professionnelle sont étroitement interconnectées.

Elles proposent toutes deux une réflexion sur les nouveaux territoires du projet, qui correspondent autant à un champ d’application – la ville et le territoire contemporains – qu’à une hypothèse – celle du projet comme dispositif de connaissance. Paola Viganò dirige l’agence Studio, avec Bernardo Secchi, dont le travail est caractérisé par le croisement des différentes échelles et une attention portée à la dimension conceptuelle des thèmes et à la dimension concrète des lieux. L’activité didactique, développée principalement à l’Université IUAV de Venise, prolonge également l’activité de recherche, en expérimentant une approche de «research by design». Paola Viganò et Bernardo Secchi font partie de l’Atelier international du Grand Paris.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.