[En hybride] Soutenance de thèse de Virginia LAGUIA FRANÇOIS (AHTTEP/AUSser) : “L’Eau Anthropique. Urbanités Hydrauliques : Cordoue, La Havane / El Agua Antrópica. Urbanidades Hidráulicas : Córdoba, La Habana” – ENSA Paris-La Villette – 14 décembre 2022


Virginia LAGUIA FRANÇOIS
(AHTTEP/AUSser) soutiendra sa thèse “L’Eau Anthropique. Urbanités Hydrauliques : Cordoue, La Havane / El Agua Antrópica. Urbanidades Hidráulicas : Córdoba, La Habana” à l’ENSA Paris-La Villette (23-25 rue des Ardennes, 75019 Paris, (code 1865#), Salle SDC 1, 1er étage, droite) le 14 décembre 2022 à 16h.

Thèse dirigée par Cotutelle :
Christian PÉDELAHORE de LODDIS, HDR, Laboratoire AHTTEP – ENSAPLV – AUSSER – UMR 3329 du CNRS – EDGP
Francisco GÓMEZ DÍAZ, HDR, ETSA – U. Sevilla
Rattachement à l’équipe de recherche AHTTEP/AUSser (ENSA Paris-La Villette)

Lien webex pour accéder à la soutenance par vidéo :
https://paris-lavillette-archi.webex.com/paris-lavillette-archi-fr/j.php?MTID=m90ab9e47535aababa4be7f8d7d37137c

La soutenance sera suivie d’un pot, dans la même salle, auquel vous êtes chaleureusement conviés. Merci de bien vouloir indiquer votre venue à l’adresse suivante : virginia.laguia@yahoo.fr

Membres du jury

  • Christian PÉDELAHORE de LODDIS Professeur, EDGP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Ensa PLV
  • Francisco GÓMEZ DÍAZ Professeur, ETSAS Sevilla, Université de Sevilla
  • María José ANDRADE MARQUÉS Architecte Phd, Université de Málaga (Examinatrice)
  • Karen BOWIE Professeure émérite, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Examinatrice)
  • Patricia Elaine GREEN Architecte Phd Professeure, UT. Université de la Jamaïque (Rapporteure)
  • Rita OCCHIUTO Professeure, Université de Liège (Rapporteure)
  • Víctor PÉREZ ESCOLANO Professeur émérite, Université de Sevilla (Examinateur)

Résumé de la thèse

De tous temps l’eau possède des matérialités et des significations essentielles tant aux milieux qu’aux cultures. Elle représente aussi bien des dispositifs physiques que des faits d’usage et des représentations immatérielles se situant au coeur des civilisations anciennes et de leurs mythologies. Dans le cadre de notre recherche, nous réalisons une étude comparative des éléments hydrauliques organisateurs de l’espace urbain dans les villes de Cordoue et de La Havane. Cette thèse interroge la place centrale de l’hydraulique dans les productions spatiales humaines. L’eau anthropique est l’étude de l’interrelation entre l’eau et une pensée de l’eau dans les deux échelles spatiales qui en découlent : celle du territoire, celle de l’habitat. L’objectif est d’analyser les systèmes hydrauliques par des approches convergentes : culturelle, géographique, sociale, en proposant une méthode d’analyse pour permettre d’identifier, de classer, d’étudier et de mesurer les espaces hydriques urbains et architecturaux dans leur contexte. Nous cherchons à caractériser les systèmes anthropiques dans un milieu culturel méditerranéen, le cas de la ville de Cordoue, et dans un milieu tropical de culture hispanique, le cas de la ville de La Havane. L’hypothèse déployée est que l’hydraulique constitue la racine des éléments constitutifs de la fabrique spatiale comme producteur d’urbanité et de qualité de vie. Les systèmes hydrauliques sont fondés sur la superposition des apports des différentes civilisations, l’insertion symbolique dans le substrat géographique, la critique des approches technico-industrielles, leurs interrelations contemporaines dans des aménagements contextuels performants. La méthode hydroscopique permet d’interroger l’avenir de l’hydraulique urbaine, en regroupant différentes analyses théoriques et graphiques en un système de représentations planaires et iconographiques articulées. La question principale de notre recherche examine les attributs essentiels de l’eau anthropique dans la construction responsable de la ville.

Resumen

Desde tiempos inmemorables, el agua posee materialidades y significados esenciales para el hombre tanto en su contexto físico como cultural. Representa de igual modo los dispositivos físicos que los usos del agua y sus representaciones inmateriales, corazón de las civilizaciones antiguas y sus mitologías. En el marco de nuestra investigación, realizamos un estudio comparativo de los elementos hidráulicos organizadores del espacio urbano en las ciudades de Córdoba y La Habana. La tesis cuestiona el lugar central de la hidráulica urbana en las producciones espaciales humanas. El agua antrópica es el estudio de la interrelación de la concepción del agua en las dos escalas espaciales que de ella se derivan: la del territorio y la del hábitat. El objetivo es el de analizar los sistemas hidráulicos mediante enfoques convergentes: cultural, geográfico, y social, proponiendo un método de análisis que permita identificar, clasificar, estudiar y medir los espacios hídricos urbanos y arquitectónicos en su contexto. Buscamos caracterizar los sistemas antrópicos en un entorno cultural mediterráneo, el caso de la ciudad de Córdoba, y en un medio tropical de cultura hispana, el caso de la ciudad de La Habana. La hipótesis presentada es que la hidráulica constituye la raíz de los elementos constitutivos de la fábrica espacial como ser productor de urbanidad y de calidad de vida. Los sistemas hidráulicos se basan en la superposición de las culturas, la inserción simbólica en el substrato geográfico, la crítica de los enfoques técnico-industriales y sus interrelaciones contemporáneas en los acondicionamientos contextuales eficaces. El método hidroscópico permite interrogar el futuro de la hidráulica urbana, agrupando diferentes análisis teóricos y gráficos en un sistema de representaciones planas e iconográficas articuladas. La cuestión principal de la investigación examina los atributos esenciales del agua antrópica en la construcción sostenible de la ciudad.



Citer ce billet
Pascal Fort (2022, 2 décembre). [En hybride] Soutenance de thèse de Virginia LAGUIA FRANÇOIS (AHTTEP/AUSser) : “L’Eau Anthropique. Urbanités Hydrauliques : Cordoue, La Havane / El Agua Antrópica. Urbanidades Hidráulicas : Córdoba, La Habana” – ENSA Paris-La Villette – 14 décembre 2022. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1g3

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search