Soutenance de thèse de Xavier WRONA : “Architecture et savoir : une économie générale du savoir architectural par-delà la production de bâti, de Vitruve à nos jours” – Ecole Normale Supérieure (Paris) – 14 décembre 2022

La soutenance de thèse de Xavier WRONA, architecte, maître de conférences à l’ENSASE, intitulée « ARCHITECTURE ET SAVOIR : une économie générale du savoir architectural par-delà la production de bâti, de Vitruve à nos jours » aura lieu le mercredi 14 décembre 2022 à 14h, à l’Ecole Normale Supérieure, 24 Rue Lhomond, 75005 Paris, Bâtiment de Physique, salle L363/365 (3e étage).

Composition du jury

Olivier Chadoin, Professeur, École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux – Rapporteur – Président du jury

Panayotis Tournikiotis, Professeur, Université Polytechnique d’Athènes – Rapporteur

Emmanuelle Cunnigham Sabot, Professeure, École Normale Supérieure Ulm – Examinatrice

Marilena Kourniati,  Maîtresse de conférences, École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris la Villette – Examinatrice

Beatrice Lampariello, Professeure, Université Catholique de Louvain – Examinatrice

Pierre Caye, Directeur de recherche, CNRS, Centre Jean Pépin, École Normale Supérieure Ulm. Directeur de thèse

Résumé de la thèse

« L’architecture elle-même comprend trois parties : la construction des bâtiments, la gnomonique et la mécanique. »

Vitruve, De l’architecture

La première définition de l’architecture en Occident, donnée par Vitruve, définit la discipline comme ne se limitant pas à la production de bâti. Pourtant, il n’est pas une seule histoire de l’architecture qui ait considéré l’architecture ainsi. Toute histoire de l’architecture est une histoire de bâtiments. Vitruve avait-il tort de considérer que l’architecture pouvait exister par-delà la production de bâti ? Ce travail a entrepris de regarder, chez huit figures dominantes de l’histoire de l’architecture occidentale, les activités ne relevant pas de la production de bâti. Cette étude atteste de la grande pluralité des activités des architectes depuis Vitruve. Elle est l’occasion de réinterroger le sens et la fonction de l’architecture comme savoir depuis des œuvres et écrits ne relevant pas de la production de bâti, en sortant ces travaux de la périphérie dans laquelle l’historiographie de l’architecture les a mis pour ici les mettre, peut-être les remettre, au centre.



Citer ce billet
Pascal Fort (2022, 6 décembre). Soutenance de thèse de Xavier WRONA : “Architecture et savoir : une économie générale du savoir architectural par-delà la production de bâti, de Vitruve à nos jours” – Ecole Normale Supérieure (Paris) – 14 décembre 2022. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1g6

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search