[Soutenance] de HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) de Sonia Keravel : “Dans l’épaisseur du projet de paysage : décomposer une démarche et en révéler les singularités” – ENSA de Paris-Belleville – 03 avril 2023

La soutenance de l’habilitation à diriger des recherches (HDR) de Sonia Keravel aura lieu le lundi 3 avril 2023 à 14h00 en salle du conseil de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, 60, bd de la Villette, 75019 Paris.  

Titre : Dans l’épaisseur du projet de paysage : décomposer une démarche et en révéler les singularités

Garant : Monsieur Frédéric Pousin, directeur de recherche au CNRS, UMR 3329 AUSser

Membres du jury

Madame Liz Wells, rapporteure, University of Plymouth

Monsieur Michaël Jakob, rapporteur, Université Grenoble Alpes, UMR 5316

Madame Elena Cogato Lanza, rapporteure, EPFL ENAC

Monsieur Henri Bava, examinateur, Fakültat für Architectur Karlsruhe

Madame Nathalie Roseau, examinatrice, Ecole des Ponts Paris Tech, LATTS

Résumé

Le dossier d’habilitation à diriger des recherches est structuré en trois volumes :

  • Le premier volume (118 pages), le rapport de synthèse, Dans l’épaisseur du projet de paysage- Décomposer une démarche et en révéler les singularités, vise à retracer et mettre en perspective les années de recherche et d’enseignement depuis mon doctorat (2008) jusqu’à aujourd’hui. Ces travaux se sont fortement développés autour du projet de paysage et de la contribution des paysagistes à la fabrication de la ville à toutes les échelles. Cette trajectoire met à jour les fils conducteurs de mes travaux, affirme des partis pris méthodologiques avec, notamment, l’importance de l’histoire et de la critique de réalisations, mais elle explique aussi l’évolution de mes sujets de recherche et de mon enseignement vers le champ de la culture visuelle et de la photographie.
  • Le deuxième volume (414 pages dont illustrations) le manuscrit inédit, Parc, métropole et photographie- Les projets pionniers du Grand Paris (1970-1990), explore, à travers quatre études de cas, l’histoire des stratégies d’aménagement de parcs à l’échelle métropolitaine et leur médiatisation par la photographie dans les années 1970-80. L’histoire croisée de la photographie et du projet de paysage révèle que cette période est spécialement féconde dans les deux domaines et marque un moment où ces pratiques sont amenées à s’enrichir mutuellement. Les parcs conçus à cette époque sont des projets manifestes, porteurs d’une nouvelle conception du rôle du paysagiste dans la société, tandis que la photographie connait une période faste et suscite un intérêt renouvelé de l’Etat et des collectivités. Dans ce contexte, notre recherche montre la grande variété des regards portés sur ces objets complexes que sont les parcs métropolitains et invite à relire l’histoire de ces projets pionniers en les resituant dans une culture visuelle plus large.
  • Le troisième volume (356 pages) rassemble une sélection de travaux réalisés depuis ma titularisation à l’ENSP en 2009. Il réunit les principaux articles et chapitres d’ouvrage publiés, organisés suivant trois thématiques : savoirs et pratique du projet de paysage, critiques de réalisations, projet et photographie.


Citer ce billet
Pascal Fort (2023, 14 mars). [Soutenance] de HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) de Sonia Keravel : “Dans l’épaisseur du projet de paysage : décomposer une démarche et en révéler les singularités” – ENSA de Paris-Belleville – 03 avril 2023. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1j3

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search