[Parution] Revue Le visiteur n°28 : “L’usure du monde”, 2023

Le n°28 de la revue Le visiteur dont la thématique est “L’usure du monde” est paru.

Accédez au site éditeur : Le visiteur

Contribution membre UMR AUSser

Ruin Revival” de Paul Landauer (directeur de l’équipe de recherche OCS/AUSser, Eav&t Paris-Est)

Résumé : L’héritage du xxe siècle – siècle durant lequel on a davantage construit et aménagé que durant tous les autres – est en très mauvais état. Nombre de sites sont aujourd’hui abandonnés et pollués. La question n’est plus : est-ce que cette matière déjà construite et aménagée va permettre de répondre à nos besoins ? Ni non plus : est-ce que cette même matière témoigne d’un passé dont il convient de préserver la trace ? Mais bien plutôt : que faire de cet excédent, dont la capacité de remémoration reste limitée, et qui restera sans usage ? C’est cette ruine contemporaine – ou encore à venir – que je voudrais décrire ici, en posant l’hypothèse d’un rapprochement possible entre l’esthétique du sublime et l’ethos de la réparation. Je l’aborderai suivant trois aspects : la ruine comme moyen de retisser les temporalités constructives ; la ruine comme manière de suppléer certaines organisations déficientes du quotidien ; et, enfin, la ruine comme incitation à renouer avec un des principes fondamentaux, et pourtant oublié de l’architecture : sa nature funéraire.

Présentation de ce numéro

Une mauvaise conscience plane sur l’architecture. Bâtir serait presque devenu un acte immoral, au service d’une industrie dévastatrice des sols, des ressources naturelles et des paysages. Pour se refaire une vertu, certains architectes comptent sur des matériaux biosourcés et l’emballage des édifices dans l’isolant, tandis que des élus misent sur le marché des points carbone pour accompagner ce que l’on appelle de manière lénifiante la « transition écologique ». Les contradictions ne manquent pas : les trouble-fête d’un capitalisme débridé appellent à la frugalité, mais nos habitudes changent lentement et les indices de croissance restent une grande source d’inquiétude. ()

Trois contributions libres complètent ce sommaire thématique, ayant plus spécifiquement le projet architectural en ligne de mire. Elles portent une parole d’espoir, où se mêlent la contemplation et l’hommage. Franck Forster livre une analyse savante de la maison Miller de José Oubrerie sous les traits d’un propos de table ; Emmanuelle et Laurent Beaudouin parlent des bâtiments comme des anges, et Laurent Salomon fait honneur à trois grands architectes – et amis – emportés en pleine crise sanitaire. Nous déplorons également la mort de Mike Davis l’automne dernier, qui était membre de notre conseil scientifique ; sa pensée accompagnera le siècle. (extrait du site)

Sommaire

  • L’architecture au-delà du projet / Jean-Christophe Bailly
  • En finir avec l’espoir fou des métropoles « vertes » / Philippe Bihouix
  • Construire peut attendre / Yann Legouis En savoir +
  • La poésie de l’économie. Architecture, matière et énergie / Marc Lozza
  • Ruin Revival / Paul Landauer
  • Projets sans programme / Olivier Gahinet
  • Architectures du bien commun. Une éthique de la juste mesure et de la préservation / Salima Naji
  • Santa cosa la masserizia. Architecture, économie et durée chez Leon Battista Alberti / Pierre Caye
  • De l’espoir à l’angoisse écologique : interrogations sur l’agir humain / Dominique Bourg
  • Quelques remarques sur l’industrie et l’écologie / Pierre Veltz
  • Réanimer nos mondes terrestres / Geneviève Azam
  • Réaffecter / Olivier Gaudin
  • Être-ange / Emmanuelle Beaudouin et Laurent Baudouin
  • La conversation patiente. (à propos de la maison Miller de José Oubrerie) / Franck Forster
  • Ces choses si rares qui font un lieu / Laurent Salomon


Citer ce billet
Pascal Fort (2023, 19 avril). [Parution] Revue Le visiteur n°28 : “L’usure du monde”, 2023. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1k4

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search