[147e congrès] du CTHS (Comité des Travaux Historiques et Scientifiques) : “Effondrements et ruptures” – Université Toulouse – 22 au 26 mai 2023

Chaque année, le Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, lieu de rencontre et d’échange unique dans le paysage de la recherche française, rassemble environ cinq cents participants parmi lesquels des universitaires issus de très nombreuses disciplines : histoire, géographie, sciences, ethnologie, anthropologie, préhistoire et protohistoire, archéologie, philologie, histoire de l’art, environnement, etc. Il accueille également des jeunes chercheurs (dont c’est parfois la première intervention publique) et des érudits locaux membres de sociétés savantes. La confrontation des regards, des expériences et des approches méthodologiques explique la singularité du congrès du CTHS.

Le 147e congrès aura lieu à l’Université de Toulouse du 22 au 26 mai 2023 et aura pour thème “Effondrements et ruptures“.

Accédez au site du CTHS : Effondrements et ruptures

Contributions membres de l’UMR AUSser

Séance du 24/05/2023 à 09:30
Président 1: M. Guy LAMBERT. Maître de conférences à l’École nationale supérieure d’architecture (ENSA) de Paris-Belleville et chercheur de l’équipe Institut Parisien de Recherche Architecture Urbanistique Société (IPRAUS) au laboratoire Architecture, urbanisme, sociétés : savoirs, enseignements, recherches (AUSSER, UMR 3329, CNRS)

Président 2: Mme Valérie NÈGRE. Professeure d’histoire des techniques à l’université Paris I – Panthéon-Sorbonne, membre de l’équipe Architecture histoire technique territoire patrimoine (AHTTEP) du laboratoire Architecture urbanisme société : savoirs enseignement recherche (AUSSER)

Effondrements et ruptures en construction (pays lyela, Burkina Faso) . M. Luc PECQUET

Les habitants de Marseille dans la sécurisation de l’espace matériel au xviiie siècle. Mme Julia VIALLON

Quand les démolitions étaient affaires courantes. Mme Anne BONDON (membre associée AHTTEP/AUSser)

Eugène Viollet-le-Duc démolisseur : l’hypothèse d’une destruction conservatrice. Mme Bérénice GAUSSUIN

Ruptures et continuités dans le centre-ville de Beyrouth : les démolitions emblématiques du Petit Sérail et du cinéma Rivoli . M. Mazen HAÏDAR (membre associé ACS/AUSser)

Entre vandalisme et modernisation : l’architecture du xixe siècle victime de l’urbanisme rénovateur à Toulouse (1958-1983) ?. Mme Laura GIRARD / Mme Nina MANSION-PRUD’HOMME / Mme Constance RINGON

Programme

Ouverture

Réflexions épistémologiques et regards historiographiques

Effondrements, ruptures et adaptations, résilience des sociétés humaines

Crises et ruptures économiques

Épidémies et effondrements

Effondrement du monde vivant et surexploitation des ressources

Des mondes en rupture ?

Peurs, déni, acceptation : quelles perceptions des sociétés anciennes ou actuelles face aux risques globaux pouvant potentiellement aboutir à un effondrement ?

Mutations culturelles, intellectuelles et religieuses

Quand la démolition marque une rupture…

Effondrements et ruptures dans l’historiographie médiévale

Dire et vivre la rupture sous la Révolution française

Mutations et effondrements politiques

Faire monde malgré l’effondrement



Citer ce billet
Pascal Fort (2023, 25 avril). [147e congrès] du CTHS (Comité des Travaux Historiques et Scientifiques) : “Effondrements et ruptures” – Université Toulouse – 22 au 26 mai 2023. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1kh

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search