[En ligne] Publication des actes de la journée d’étude d’Inventer le Grand Paris : « Grand Paris – Grand Tokyo: La métropole par les parcs »

Les actes de la journée d’étude « Grand Paris – Grand Tokyo : La métropole par les parcs » qui s’est tenue en novembre dernier sont en ligne.

Accédez aux actes en ligne : Grand Paris – Grand Tokyo

Organisateurs

Les intervenants suivants ont contribué à cette journée, organisée par Nicolas Fiévé (EFEO, EPHE, CRCAO), Yoko Mizuma (LATTS), Nathalie Roseau (École des Ponts ParisTech/LATTS) et Frédéric Pousin (IPRAUS/ AUSser) : Noriko Akita (Université de Chiba), Ursula Wieser Benedetti (CIVA Brussel), Stéphanie de Courtois (ENSAV), Morgane Flégeau (Université de Lorraine,Université Panthéon Sorbonne (Paris I)), Sonia Keravel (ENSP/LAREP), Toshitaro Minomo (Université d’Agriculture de Tokyo), Ryôhei Ono (Université de Rikkyo) et Corinne Tiry-Ono (Centre de recherche sur l’habitat (CRH) de l’UMR LAVUE).

Présentation

Pour interroger l’histoire du Grand Tôkyô dans ses relations au Grand Paris, nous faisons le choix de privilégier un objet métropolitain original et stratégique, le parc urbain, qui permettra d’aborder les dimensions paysagère et environnementale de la fabrique métropolitaine, mais également la question de la croissance urbaine et de ses limites. Il importe de souligner que le choix du parc urbain se justifie particulièrement dans la mesure où aussi bien Tôkyô que Paris possèdent une tradition horticole fermement implantée, tradition qui mérite d’être explorée dans la perspective croisée. Les travaux consacrés aux parcs publics en Europe sont nombreux et ils ont souvent souligné le rôle de ces derniers en tant qu’instrument du changement culturel. Au service d’un ordre social qui se met en scène, le parc public a constitué un levier des politiques hygiénistes. La confrontation à la culture japonaise nous incitera à porter une attention particulière aux pratiques sociales spontanées qui échappent aux modèles et qui expliquent l’attachement des populations aux espaces de nature. L’histoire croisée permettra également d’interroger les conditions spécifiques d’apparition des plans d’espaces verts et la place qu’y jouent les parcs publics. Comment se dessine la notion du « parc public » et ses appropriations, de quelle façon s’inscrit-elle dans l’art des jardins, quels rôles joue-t-elle dans la planification territoriale à grande échelle et quelles relations noue-t-elle avec d’autres grands artefacts urbains ?



Citer ce billet
Pascal Fort (2023, 18 juillet). [En ligne] Publication des actes de la journée d’étude d’Inventer le Grand Paris : « Grand Paris – Grand Tokyo: La métropole par les parcs ». Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1n7

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search