[Prix] Giovanni Ferraro 2023 pour la meilleure thèse de doctorat en urbanisme et aménagement du territoire : Hessam Khorasani Zadeh : “Des campagnes urbanisées. Une histoire comparée des figures rurales de l’urbain généralisé en Vénétie et en Flandre-Artois (mi-XIXe-début XXIe siècle)”

(XVIIIe édition du) Prix Giovanni Ferraro 2023 pour la meilleure thèse de doctorat en urbanisme et aménagement du territoire. Le prix est décerné par la Société italienne des urbanistes (SIU), la Fondation Giovanni Ferraro et les départements d’urbanisme des universités italiennes.

Accéder à l’annonce du prix sur le site de l’Université Iuav de Vensie : Prix Giovanni Ferraro 2023

Prix 2023 : Hessam Khorasani Zadeh

Hessam Khorasani Zadeh est architecte-urbaniste et docteur en histoire et civilisations (École des hautes études en sciences sociales) et en urbanisme (Université Iuav de Venise). Il est chercheur postdoctoral à l’Université Iuav de Venise dans le cadre du PRIN (Projet de recherche de Remarquable Intérêt National) intitulé Les montagnes dans la montagne. Récits, dynamiques et trajectoires de développement dans les montagnes italiennes. Il enseigne dans le DSA Architecture des territoires à l’ENSA de Paris-Belleville, ainsi que dans le master CoMUA à l’Université et l’ENSAP de Lille.

Sa thèse de doctorat, intitulée Des campagnes urbanisées. Une histoire comparée des figures rurales de l’urbain généralisé en Vénétie et en Flandre-Artois (mi-XIXe-début XXIe siècle), a été rédigée sous la direction de Paola Viganò (professeure à l’Iuav et l’EPFL) et Fabrice Boudjaaba (directeur de recherche au CNRS). Elle est sous-tendue par une double aspiration : d’une part, la volonté d’étudier la manière dont les évolutions (différenciées) de l’agriculture, comprise comme une réalité à la fois sociale et économique, conditionnent les transformations spatiales des territoires ruraux ; d’autre part, l’ambition d’étudier les processus d’agglomération et de dispersion de l’habitat sur le temps long afin de comprendre la manière dont l’habitat d’origine rurale accompagne l’urbanisation des campagnes, en particulier celles caractérisées par la présence d’un habitat rural dispersé. Résolument interdisciplinaire, cette thèse offre à l’urbanisme et aux études urbaines de nouveaux horizons analytiques fondés sur les dynamiques historiques et sociales. En ce qui concerne les champs de l’histoire rurale et de l’histoire de famille, elle souligne la valeur heuristique du territoire en tant que marqueur spatial des processus économiques et sociaux.

Accédez au résumé de la thèse : cliquez ici

Membre UMR AUSser

Sur 26 propositions arrivant de toute l’Italie, le classement final a vu les quatre thèses Iuav placées dans les six premières places dont celle de :
Alessandra Marcon (OCS/AUSser, Ensa de Paris-Est) : Déconstruire les paradigmes des territoires productifs contemporains. L’urbanisme de la petite industrie et la petite agriculture dans le cas du Bocage vendéen et le Val de Marne.



Citer ce billet
Pascal Fort (2023, 20 juillet). [Prix] Giovanni Ferraro 2023 pour la meilleure thèse de doctorat en urbanisme et aménagement du territoire : Hessam Khorasani Zadeh : “Des campagnes urbanisées. Une histoire comparée des figures rurales de l’urbain généralisé en Vénétie et en Flandre-Artois (mi-XIXe-début XXIe siècle)” Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1n9

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search