[Soutenance de thèse] de doctorat sur travaux de Sabri Bendimérad : “Habitat et densités du Grand Paris au XXIe siècle” – École d’Urbanisme de Paris (Champs-sur-Marne) – 17 octobre 2023

La soutenance de thèse de doctorat sur travaux de Sabri Bendimérad aura lieu le 17 octobre 2023 à 14h00 à l’École d’Urbanisme de Paris (Bâtiment Bienvenüe – Lab-UrbaCité Descartes – Plot A – 1er étage14-20 boulevard Newton, Champs-sur-Marne77 454 Marne-la-Vallée cedex 2) : “Habitat et densités du Grand Paris au XXIe siècle

Sous la direction de Jean-Claude Driant : Professeur, HDR, École d’urbanisme de Paris et Guillemette Morel Journel, Ingénieure de recherche, HDR, ENSA de Paris-Malaquais

UNIVERSITÉ PARIS-EST / ÉCOLE DOCTORALE « VILLE, TRANSPORTS ET TERRITOIRES » / Laboratoire ACS-UMR AUSser 3329

Membres du jury

Jean-Claude Driant : Professeur, HDR, École d’urbanisme de Paris (directeur de thèse)
Guillemette Morel Journel, Ingénieure de recherche, HDR, ENSA de Paris-Malaquais, directrice ACS/AUSser (codirectrice de thèse)
Cristiana Mazzoni, Professeure, HDR, ENSA Paris-Belleville, directrice UMR AUSser (rapporteure)
Valter Balducci, Professeur, ENSA Normandie (rapporteur)
Anna Maria Bordas, Professeure, ENSA Paris-Val-de-Seine (examinatrice)
Florence Rudolf, Professeure, HDR, ENSA Strasbourg (examinatrice)

Résumé en français

Au cours des dernières décennies, la question environnementale a placé la densité au centre d’un débat sur l’aménagement de l’espace. Ce débat trouve à propos de Paris, qui est l’une des villes les plus densément peuplées du monde, et du Grand Paris, une résonance particulière par le caractère singulier qu’occupe la capitale de la France dans l’histoire et la géographie du pays.

Cette thèse s’appuie sur des travaux que j’ai menés depuis près de vingt ans, sur l’habitat et la densité à partir de plusieurs entrées thématiques dont je présente ici la synthèse : la densification de l’habitat individuel, la résurgence ou l’émergence de dispositifs spatiaux soutenant différents types de cohabitation, la question énergétique et la compacité du bâti ainsi que l’évolution du logement collectif dans le Grand Paris. Ces recherches construisent un champ d’études et de réflexions qui interroge, au prisme de la densité, ce qui participe à constituer les territoires, les formes et la matière de l’habitat du Grand Paris au XXIe siècle. Mon objet d’étude est donc l’habitat, et la densité en est la grille d’analyse fondée sur différentes échelles et dimensions.

Dans mes travaux, la notion de densité est multiscalaire. Elle est mobilisée comme une grille de lecture selon deux principes : soit elle relève d’un indicateur ou d’une combinaison d’indicateurs arithmétiquement mesurés, soit elle est appréhendée à travers la perception (le plus souvent visuelle) d’un sujet en situation. Dans le premier cas, la densité tient d’un rapport entre deux objets, tels que la population, le bâti, le nombre de logements occupant une aire donnée. Dans le second cas, ce rapport concerne un sujet qui observe et habite un paysage urbain et l’effet produit par ce qui occupe son champ visuel dans un contexte spatio-temporel déterminé.

Ayant respectivement traité de la question des territoires à l’échelle du Grand Paris à partir des positions soutenues par les équipes de la consultation du Grand Pari, puis des formes à partir d’une étude de cas sur un périmètre réduit, j’aborde celle de la matière de l’habitat, toujours au travers du prisme de la densité. CeYe piste de développement pour la suite de mes travaux permet de confirmer l’hypothèse du caractère spécifique et multiscalaire de ce que la densité fait à la transformation de la ville à notre époque. Ceci m’amène à conclure sur la question de ce qui constitue les fondements d’un projet pour le Grand Paris au XXIe siècle.

Mots-clés : Densité, densification, compacité, habitat, Grand Paris, XXIe siècle

Résumé en anglais

Over the past few decades, the environmental issue has placed density at the center of a debate on spatial planning. In the case of Paris, one of the most densely populated cities in the world, and of Greater Paris, this debate has a particular resonance due to the singular character of France’s capital city in the country’s history and geography.

This thesis is based on work I’ve been carrying out for almost twenty years on housing and density, using a number of thematic approaches that I summarize here: the densification of individual housing, the resurgence or emergence of spatial arrangements that support different types of cohabitation, the question of energy and building compactness, and the evolution of collective housing in Greater Paris. This research is building up a field of study and reflection which, through the prism of density, questions what goes to make up the territories, forms and materials of housing in Greater Paris in the 21st century. My object of study is the habitat, and density is the analytical grid based on different scales and dimensions.

In my work, the notion of density is multiscalar. It is mobilized as a reading grid according to two principles: either it comes from an indicator or a combination of arithmetically measured indicators, or it is apprehended through the perception (most often visual) of a subject in a situation. In the first case, density is based on a relationship between two objects, such as population, buildings or the number of dwellings occupying a given area. In the second case, this relationship concerns a subject who observes and inhabits an urban landscape, and the effect produced by what occupies his or her visual field in a given spatio-temporal context.

Having dealt respectively with the question of territories on the scale of Greater Paris, based on the positions supported by the Grand Pari consultation teams, and with forms, based on a case study of a reduced perimeter, I’m now tackling the question of housing, again through the prism of density. This avenue of development for the rest of my work confirms the hypothesis of the specific, multiscalar nature of what density is doing to the transformation of the city in our time. This leads me to conclude with the question of what constitutes the foundations of a project for Greater Paris in the 21st century.

Key words : Density, densification, compactness, habitat, Greater Paris, 21st century



Citer ce billet
Pascal Fort (2023, 12 octobre). [Soutenance de thèse] de doctorat sur travaux de Sabri Bendimérad : “Habitat et densités du Grand Paris au XXIe siècle” – École d’Urbanisme de Paris (Champs-sur-Marne) – 17 octobre 2023. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 26 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1om

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search