[Double table ronde] “Politique(s) du projet d’Architecture” – ENSA Paris-Malaquais – 30 novembre 2023

La double table ronde “Politique(s) du projet d’Architecture” aura lieu le jeudi 30 novembre 2023, 10h-13h ; 15h-18h, à l’ENSA Paris-Malaquais (Bâtiment Callot, 2ème étage (1 rue Jacques Callot 75006 Paris)).

Laboratoire ACS, Séminaires Master Départements AAP et PASS

Direction Scientifique : Valentine Guichardaz, Alice Sotgia, Marco Assennato

Accédez à l’annonce : Politique(s) du projet d’Architecture

Présentation

Dans le trouble précipité par les activités anthropiques, de bouleversements climatiques en crises sociales, de la privatisation de la construction de la ville à la spéculation foncière, les acteur.ices de la construction du cadre de vie et la traduction concrète de leurs productions semblent avoir toujours plus de mal à affirmer un ancrage et des positions politiques. Notre manière de penser, bâtir et habiter la ville et les territoires est aujourd’hui confrontée à nombres d’injonctions contradictoires. Que reste-t-il de la nécessaire lecture critique et réflexive qui caractérise notre action dans le monde de l’immédiateté, de la rentabilité et du court-termisme ?

L’architecture est un acte politique, aujourd’hui l’engagement des architectes est communément cantonné à l’univers des intentions s’attachant à évoquer la forme et reléguant ou évacuant le fond. Les éléments de langage volontairement « vertueux », « verts », « inclusifs » et « bienveillants » empruntés par celles et ceux qui œuvrent à la fabrication de la ville et des territoires sont utilisés comme un vecteur tendant à légitimer une politique sournoisement étanche aux urgences du monde contemporain. Puisque notre énergie reste intacte et que nos intentions sincères traduisent nos engagements, comment à nouveau affirmer le rôle de l’architecte comme acteur et passeur du changement ? Comment être, à nouveau, une ressource de la pensée et du faire ? L’objectif de cette journée d’étude – articulée en deux tables rondes réunissant praticien.ne.s qui contemplent une dimension de recherche et chercheur.euse.s qui regardent aux pratiques – est d’interroger la dimension politique de l’architecture à partir du projet lui-même.

Programme

9h45 Accueil

9h55-10h Ouverture, par Marco AssennatoCo-directeur du Laboratoire ACS/AUSser.

10h-13h Table Ronde A. Discutant : Soline Nivet, coordinatrice séminaire de recherche PASS, membre ACS/AUSser

Marie Menant, Le projet comme acte de réflexivité critique

Meriem Chabani, De la marge au centre, vers une éthique pirate

Antoine Perron (membre IPRAUS/AUSser), En finir avec le projet ?

Perrine Philippe/Arianne Cochin, Pour une architecture des communs

13h-15h pause déjeuner

15h-18h Table Ronde B. Discutant : Alice Sotgia, coordinatrice département AAP, membre ACS/AUSser

Francesco Sebregondi, Forensic Architecture. Le projet comme enquête légiste

Giulia Tellier/Jeanne Rivière, Il n’y a pas de projet sans travailleur.euses

Ariela Katz (membre ACS/AUSser), « All architecture is political » : militantisme et architecture aux USA

Valentine Guichardaz, Habiter, le temps fera son œuvre

 19h : Pot amical de fin journée.



Citer ce billet
Pascal Fort (2023, 27 novembre). [Double table ronde] “Politique(s) du projet d’Architecture” – ENSA Paris-Malaquais – 30 novembre 2023. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 26 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1pt

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search