[Exposition] “Energies légères : usages, architectures, paysages” – Pavillon de l’Arsenal (Paris) – 09 novembre 2023 au 17 mars 2024

L’exposition “Energies légères : usages, architectures, paysages” aura lieu au Pavillon de l’Arsenal (Paris) du 09 novembre 2023 au 17 mars 2024.

Exposition créée par le Pavillon de l’Arsenal
Sous la direction de Raphaël Ménard, architecte, ingénieur, docteur en architecture, membre de l’équipe de recherche OCS/AUSser UMR 3329 CNRS (Eav&t Paris-Est)

avec Jean Souviron, architecte-ingénieur, docteur en art de bâtir et urbanisme, maître de conférence associé à l’Ensa de Paris-Belleville, membre de l’IPRAUS/AUSser UMR 3329 CNRS

Accédez à l’annonce : Energies légères

L’inauguration aura lieu le mercredi 8 novembre 2023 à 19h.
Inscription en cliquant ici 

Présentation

Voir l’énergie autrement, dessiner l’invisible, mesurer l’impondérable. Partager, transmettre, outiller, se donner les moyens de réparer ce monde. Le rendre plus léger et libéré des énergies fossiles : plus qu’un projet, un défi, presque aussi fou que Don Quichotte face aux moulins à vent.

Énergies du vivant, hydrauliques, éoliennes, solaires, géothermiques, fossiles, nucléaires… Autant de types dont la conversion nécessite la construction d’architectures spécifiques, représentant une part des 30 000 milliards de tonnes de matières édifiées par l’humanité. Extraire, produire, convertir, transporter, distribuer, stocker de l’énergie est par essence « pesant ». L’analyse de ces infrastructures laisse apparaître la relation mouvementée entre architecture et énergie et questionne l’empreinte territoriale, esthétique et culturelle des techniques. 

Des moulins à vent aux éoliennes, des premières utilisations du feu aux cheminées solaires, l’exposition présente des trajectoires de l’architecture énergétique, élément par élément, recense leur implantation actuelle et imagine leur avenir. 

Partant de l’imaginaire commun — paysage de toits, bords de Seine,  plaines et forêts, intérieurs —, l’exposition propose des paysages (légèrement) modifiés de notre quotidien ; six lieux et points de vue ordinaires où s’esquissent des lendemains post-carbone.

Avec ces représentations inédites, avec des maquettes et prototypes, Énergies légères présente une exploration de lendemains, emprunts de sobriété, affranchis des énergies fossiles et libérés des matières non renouvelables. (Extrait du site)


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Pascal Fort (2 novembre 2023). [Exposition] “Energies légères : usages, architectures, paysages” – Pavillon de l’Arsenal (Paris) – 09 novembre 2023 au 17 mars 2024. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1p8


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search