Appel à contribution “La fabrique des espaces publics dans les villes « non-occidentales »”

Appel à contribution “La fabrique des espaces publics dans les villes « non-occidentales »”

Date limite de l’envoi des propositions : 20/02/2015,  à l’adresse suivante : reseau.corum@gmail.com

Accédez à l’appel : cliquez ici

Résumé par l’organisateur : Le collectif de recherche pour un urbanisme ouvert sur les mondes (CORUM) lance un appel à communication pour une conférence / table ronde sur le thème suivant : La fabrique des espaces publics dans les villes « non-occidentales ». L’appel s’adresse à de jeunes chercheurs et praticiens (doctorants finissants, post-doctorants, jeunes enseignants-chercheurs ou professionnels ayant soutenu leur thèse de doctorat depuis maximum 4 ans) travaillant sur les villes « non-occidentales ». La conférence / table ronde se déroulera dans le cadre des XVIIe rencontres internationales en urbanisme – APERAU, qui se tiendront à Rennes du 1er au 5 juin 2015.

Cet appel à communication veut donc être aussi large que les questions soulevées par la notion ou le concept « d’espace public » au sein des villes « non-occidentales » :

– Comment les espaces publics participent-ils à la structuration ou à la restructuration des territoires urbains au sein des villes « non-occidentales » ?

– Quels sont les mécanismes de production passés, présents et à venir des espaces publics dans les villes « non-occidentales » ?

– Quelles sont les nouvelles formes d’espaces publics aujourd’hui, et qui en sont les acteurs ?

– De quelle manière ces espaces publics participent-ils à la production de nouveaux territoires urbains, et comment procèdent-ils de nouvelles manières de construire la cité ?

– Enfin, quelles sont les expériences singulières qui peuvent alimenter le débat autour de la fabrique des espaces publics au sein des villes « non-occidentales » ?

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.