[Parution] Revue germanique internationale n°38/2023 : “Sortir de l’enclos : jardins et politique(s)”

Le numéro 38 (2023) de la revue germanique internationaleSortir de l’enclos : jardins et politique(s)” est paru en ligne.
Sous la direction de Stéphanie de Courtois, Marie-Ange Maillet et Anne-Marie Pailhès.

Accédez à la revue en ligne : Revue germanique internationale n°38

Présentation

Les évolutions récentes d’un monde exposé au dérèglement climatique ou aux crises sanitaires viennent nous rappeler de manière parfois cruelle l’importance des questions de société dans la conception des jardins et leur rôle de régulateurs de la vie en société. De part et d’autre du Rhin, le jardin a toujours été lié à des enjeux politiques, à l’exercice et à la mise en œuvre du pouvoir. Désiré, instrumentalisé, protégé, témoin de conflits militaires ou lieu d’expression d’une volonté de les surmonter, espace démocratique et citoyen, support de construction de nouvelles relations sociales, le jardin a aussi été et continue d’être un outil d’éducation et d’acculturation.

Le présent numéro est composé de contributions de spécialistes allemands et français privilégiant, dans leur évocation des enjeux politiques et sociaux associés au jardin, une dimension transculturelle ou comparative franco-allemande. Dans une perspective historique large allant du XVIIIe au XXIe siècle, il entend donner un aperçu de la diversité de ces enjeux, mais surtout contribuer à alimenter la réflexion sur la comparaison ou les relations entre pratiques paysagères et jardinières en France et en Allemagne.

Contribution membre UMR AUSser

Corinne Jaquand (membre IPRAUS/AUSser, ENSA de Paris-Belleville) : Leberecht Migge et son temps : Gartenkultur des XX. Jahrhunderts (1913) [Texte intégral]

Résumé : Jardinier et paysagiste devenu urbaniste, Leberecht Migge (1881-1935) fut au début du xxsiècle l’un des acteurs de la transformation des villes en Allemagne et en Europe, dans un contexte de métropolisation croissante et d’échanges nourris entre professionnels de toutes disciplines ; ses réalisations et ses écrits, comme les nombreux liens tissés avec architectes et paysagistes, ont contribué au foisonnement théorique et pratique qui caractérise l’Allemagne sur la question des jardins. Cette contribution conçue comme introduction et présentation de la traduction d’extraits d’un de ses écrits non encore disponibles en français, Gartenkultur des XX. Jahrhunderts (1913), rend compte de la densité des liens entre l’art des jardins et les villes. Approfondissant les enjeux politiques et sociaux présidant aux nouvelles destinées des villes – de l’hygiène aux pratiques sportives, du logement aux transports –, l’auteure y souligne la richesse des échanges et transferts entre France et Allemagne.



Citer ce billet
Pascal Fort (2023, 13 novembre). [Parution] Revue germanique internationale n°38/2023 : “Sortir de l’enclos : jardins et politique(s)” Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1ph

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search