[Parution] “Les Hespérides : la réception contrariée du postmodernisme français (1973-1993)” / Jean-Louis Violeau, éditions b2, novembre 2023

Parution de : “Les Hespérides : la réception contrariée du postmodernisme français (1973-1993)”, Jean-Louis Violeau (membre associé ACS/AUSser), éditions b2, novembre 2023, 144 p., ISBN : 978-2-36509-130-5

Accédez au site éditeur : Les Hespérides

Résumé éditeur

« Aujourd’hui naît toujours d’hier » : il n’existe guère de sentence plus post-moderne. Il subsiste pourtant bel et bien un trou noir dans l’histoire de l’architecture récente, celle de la fin du XXe siècle, qui correspond précisément à l’affirmation d’une architecture « post-moderne ». Lui furent longtemps préférées en France d’euphémisantes seconde modernité, modernité douce ou « succession du Mouvement moderne ». D’autres auront audacieusement tenté le « baroque moderne », préférant louvoyer à l’heure où chacun était sommé de s’authentifier. « Haussmannien contemporain » ou « moderne classique » auraient certes pu faire l’affaire. Mais pourquoi lapidairement assimiler ainsi le post-modernisme à la Place du Tertre de l’architecture ?



Citer ce billet
Pascal Fort (2023, 27 novembre). [Parution] “Les Hespérides : la réception contrariée du postmodernisme français (1973-1993)” / Jean-Louis Violeau, éditions b2, novembre 2023. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v1pr

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search