Federico Ferrari (membre ACS/AUSser) est accueilli à l’EFR (Ecole Française de Rome) en qualité de chercheur-résident de décembre 2023 à février 2024

Federico Ferrari, historien de la ville et de l’architecture contemporaines et spécialiste des instrumentalisations politiques des langages architecturaux tout au long du XX siècle, membre de l’équipe de recherche ACS/AUSser (ENSA de Paris-Malaquais) est accueilli à l’EFR (Ecole Française de Rome) en qualité de chercheur-résident de décembre 2023 à février 2024.

Présentation

« Son séjour de recherche s’inscrit – outre que dans une HDR en préparation sous la direction de Annalisa Viati Navone (LéaV-Ensa Versailles) – dans le projet Dare forma alla “modernità”. Stazioni e infrastrutture della mobilità in Italia (e Francia) 1918-1945, porté par le laboratoire LéaV de l’ENSA Versailles. Il s’agit d’une action prévue dans le cadre de l’un des programmes structurants 2022-2026 de l’EFR, SpazIdentita (Spazialità materiale e immateriale dell’italianità dalla Repubblica Cisalpina al Fascismo: territori, città, architetture, musei), qui, selon une approche multidisciplinaire, analyse la tension entre aspects matériels et immatériels dans la configuration de l’identité nationale italienne (de la Restauration à la Deuxième guerre mondiale). En particulier, ses activités de recherche à Rome porteront sur les projets et les réalisations de Roberto Narducci (1887-1979), ingénieur et architecte. Figure représentative de l’importance que le régime fasciste accordait à la modernisation infrastructurelle – notamment ferroviaire – comme moyen de propagande politique, Narducci est depuis 1909 employé des Ferrovie dello Stato. Ses innombrables gares, distribuées sur tout le territoire de la péninsule – et dont la plus emblématique est sans doute la Gare Ostiense de Rome, conçue à l’occasion de la visite d’état d’Adolf Hitler en 1938 – constituent autant d’exemples de la manière dont le projet architectural et urbain a été un élément fondamental du « discours » fasciste, entre échelle nationale et locale ».  

Federico Ferrari

Federico Ferrari est architecte diplômé du Politecnico de Milan et docteur en urbanisme de l’IUAV de Venise. Il est maître de conférences en histoire de l’architecture et de la ville à l’ENSA Paris-Malaquais//Université Paris Sciences et Lettres et chercheur au sein du laboratoire ACS (Architecture Culture Société) – UMR AUSser 3329 du CNRS



Citer ce billet
Pascal Fort (2024, 8 janvier). Federico Ferrari (membre ACS/AUSser) est accueilli à l’EFR (Ecole Française de Rome) en qualité de chercheur-résident de décembre 2023 à février 2024. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vjuw

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search