[Conférence] “Vue(s) sur la ville. La photographie entre art, archive et regard critique” avec Frédéric Pousin (membre IPRAUS/AUSser) – luca (Luxembourg Center for Architecture) – 07 février 2024

La conférence “Vue(s) sur la ville. La photographie entre art, archive et regard critique” se déroulera le 07 février 2024 au luca (Luxembourg Center for Architecture, 1, rue de la Tour Jacob, L-1831 Luxembourg).

Accédez à l’annonce : Vue(s) sur la ville

Pour s’inscrire : cliquez ici

Présentation

Depuis son invention, la dimension documentaire de la photographie a sans cesse rivalisé avec sa dimension artistique. En tant que procédé technique capable d’enregistrer le réel, la photographie apparaît comme un bon outil pour dresser des inventaires et collecter rapidement des images. Pourtant, cette approche techniciste n’a pas réussi à effacer complètement la dimension artistique de la photographie, qui a largement contribué à forger la notion de paysage urbain. En prenant comme objet les parcs et jardins, au même titre que l’architecture, la photographie a en effet permis de saisir le lien entre paysage et projet.

Devenu un outil majeur de représentation chez les architectes, urbanistes et paysagistes, la photographie peut également être un outil d’analyse pour se forger une culture critique de l’image.

En donnant carte blanche à des représentants distingués de la photographie pour documenter l’évolution du Plateau de Kirchberg, le Fonds Kirchberg fait le choix assumé de constituer un fonds photographique à la croisée du document d’archives et de la collection d’art. Quelles possibilités offre alors cette matière pour réfléchir au développement du Kirchberg ? Et, plus largement, comment la photographie peut être elle employée comme outil pour le projet architectural, urbain et paysager ?

Programme

Introduction 

« Le fonds photographique du Fonds Kirchberg : entre art et histoire » par Martine Hemmer (responsable communication du Fonds Kirchberg)

Conférence

« Projet photographique et projet d’urbanisme : quelles interférences ? » par Frédéric Pousin (directeur de recherche émérite au CNRS, membre IPRAUS/AUSser, ENSA de paris-Belleville)

Pour interroger les liens entre photographie et urbanisme, et plus particulièrement comprendre comment la photographie instaure la dimension du paysage dans le champ de l’aménagement, Frédéric Pousin examinera plusieurs modalités d’articulation du projet photographique au projet d’urbanisme. 

Chacune de ces modalités sera illustrée par une étude de cas qui s’inscrit dans une situation historique particulière. 

Parmi ces modalités, le partage des valeurs, la revendication d’instruments pour le projet, ou encore la définition d’une matrice pour les projets à venir permettront de décrire les relations de collaboration qui s’établissent entre les paysagistes, les urbanistes et les photographes lorsqu’ils partagent le terrain du projet.

Discussion

Modérée par Maribel Casas (directrice du luca), avec la participation du photographe Christian Aschman.

Cette conférence est organisée par le luca en collaboration avec le Fonds Kirchberg, dans le cadre de l’exposition « Kirchberg. Photographies de Christian Aschman ».



Citer ce billet
Pascal Fort (2024, 31 janvier). [Conférence] “Vue(s) sur la ville. La photographie entre art, archive et regard critique” avec Frédéric Pousin (membre IPRAUS/AUSser) – luca (Luxembourg Center for Architecture) – 07 février 2024. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vq52

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search