[Prix de thèse] « Valois » 2023 : Angèle Denoyelle (docteure IPRAUS/AUSser, ÉNSA de Paris-Belleville) : “Concilier monument et espace vivant : le projet de paysage comme démarche de restauration des jardins historiques”

Luc Allaire, secrétaire général du ministère de la Culture, a remis les prix de l’édition 2023 du Prix de thèse « Valois » aux trois lauréats le 15 février 2024.

Créé par le ministère de la Culture en 2017 et placé sous l’égide du Comité d’histoire du ministère, le Prix de thèse « Valois » distingue trois thèses de doctorat pour leur qualité, leur originalité et leur apport essentiel aux politiques publiques portées par le ministère de la Culture.

Accédez à l’annonce : Prix de thèse Valois

Attribution à Angèle Denoyelle (docteure IPRAUS/AUSser)

Pour cette édition 2023, le prix de thèse « Valois » a notamment été attribué à Angèle Denoyelle pour sa thèseConcilier monument et espace vivant : le projet de paysage comme démarche de restauration des jardins historiques(thèse de doctorat en aménagement et urbanisme sous la direction de Jean-Paul Midant (Paris-Est Sup/Ecole Doctorale Ville Transports et Territoires).

Angèle Denoyelle, maîtresse de conférences associée “Ville et territoires” et docteure IPRAUS/AUSser à l’Énsa de Paris-Belleville.

Autres lauréats

Théodore Guuinic : Faire école en temps de crises. Héritages bâtis et réinvention des modèles à Montpellier et dansle Midi méditerranéen (XVIIIe-XXe siècle), thèse de doctoraten architecture sous la direction de Thierry Verdier et Frédérique Villemur (ENSA Montpellier / Université Paul-Valery Montpellier III / ED58 )

Nicolas Heimendinger : L’État contre la norme. Le tournant des institutions publiques vers l’art d’avant-garde, 1959-1977 (Allemagne de l’Ouest, État-Unis, France), thèse de doctorat en histoire de l’art sous la direction de Jérôme Glicenstein (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis)



Citer ce billet
Pascal Fort (2024, 16 février). [Prix de thèse] « Valois » 2023 : Angèle Denoyelle (docteure IPRAUS/AUSser, ÉNSA de Paris-Belleville) : “Concilier monument et espace vivant : le projet de paysage comme démarche de restauration des jardins historiques” Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vumc

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search