[Parution] “Patrimondialisations. La fabrique touristique globale du patrimoine” / Gravari-Barbas Maria (direction), Jacquot Sebastien (direction), PUR, mai 2024

Parution de l’ouvrage : “Patrimondialisations. La fabrique touristique globale du patrimoine” / corédigé par Maria Gravari-Barbas, Sébastien Jacquot, Linda Boukhris, Romeo Carabelli, Francesca Cominelli, Elsa Coslado, Françoise Ged, Sandra Guinand, M’hamed Idrissi Janati, Yue Lu, Anna Madœuf, Christine Mengin, Virginie Picon-Lefebvre (membre IPRAUS/AUSser) et Élodie Salin., PUR, mai 2024, 384 p., collection “Tourisme”, EAN 9782753593695

Accédez au site éditeur : Patrimondialisations

Présentation

Penser la façon dont les dynamiques de la patrimonialisation interfèrent avec les mobilités touristiques et les circulations mondiales (de personnes, d’idées, de capitaux, d’images, etc.), tel est le but de cet ouvrage. Cinq biens patrimoniaux, emblématiques de la mondialisation du patrimoine, ont servi de terrains d’analyse permettant d’étudier les relations (locale, nationale et mondiale) qui les construisent : trois biens inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco (Angkor, l’Arrondissement du Vieux Québec, Marrakech), un bien du patrimoine mondial immatériel inscrit sur la liste de l’Unesco (le tango) et un bien national produit de l’internationalisation (les concessions internationales de Tianjin).

L’analyse de ces cinq terrains est sous-tendue par l’hypothèse d’un nouveau régime de patrimonialisation caractérisé par une coproduction touristique du patrimoine au sein de la mondia- lisation. Le néologisme de patrimondialisation désigne le nouveau régime d’une mondialisation du patrimoine, mais aussi d’une mon- dialisation par le patrimoine.

Dans un contexte où le tourisme devient un phénomène universel, où le patrimoine propose une grille de lecture du monde et se structure en réseau mondial, l’analyse de la patrimondialisation permet de saisir les enjeux majeurs – politiques, géopolitiques, économiques, identitaires et culturels – qui sont à explorer à la fois localement et globalement.

Avec le soutien de l’IREST, de l’EIREST, de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, de Le Mans Université et du GIS Études touristiques.



Citer ce billet
Pascal Fort (2024, 24 mai). [Parution] “Patrimondialisations. La fabrique touristique globale du patrimoine” / Gravari-Barbas Maria (direction), Jacquot Sebastien (direction), PUR, mai 2024. Carnet de veille UMR AUSser. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11puj

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search