Appel à communication “Champ libre ? L’aménagement et l’urbanisme à l’épreuve des cadres théoriques”

Appel à communication pour le colloque “Champ libre ? L’aménagement et l’urbanisme à l’épreuve des cadres théoriques”

Date limite des propositions de communication : 1er juin 2015

Les propositions seront envoyées à l’adresse : theoriesamenagementurbanisme@gmail.com

Lieu du colloque : Paris

Date du colloque : 14 et 15 janvier 2016

Comité scientifique : Nadia Arab Université Paris-Est, Lab’Urba, François Benchendikh Sciences-Po Lille, CERAPS, Gilles Debizet Université de Grenoble, PACTE, Laurent Devisme ENSA Nantes, Ambiances architecturales et urbaines, Nicolas Douay Université Paris Diderot, Géographie-Cités, Marie Morelle Université Paris 1, PRODIG, Paola Pucci Politecnico di Milano, Olivier Ratouis Université Bordeaux Montaigne, ADES, Hélène Reignier Aix-Marseille Université, LIEU, Maryvonne Prévot Université Lille, TVES, Olivier Sykes University of Liverpool, Marie-Hélène Zérah IRD, Université Paris Diderot, CESSMA

Accédez à l’appel : Cadres théoriques en aménagement et en urbanisme – Appel à communications

Présentation par les organisateurs : Ce colloque part du constat d’un « manque d’évidence » (Pinson, 2004) des cadres théoriques propres à la recherche française en urbanisme et en aménagement. Il est l’occasion de rassembler ses acteurs pour identifier et mettre en discussion les cadres théoriques existants, questionner leur rapport au champ disciplinaire et poser les problèmes pratiques et épistémologiques engendrés par le lien entre la recherche scientifique et l’action opérationnelle. Il s’agit ainsi d’identifier les outils conceptuels et analytiques, voire les prises de position politiques, qui fondent l’aménagement et l’urbanisme aujourd’hui.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.