Appel à contribution “L’architecture et la disparition” pour les Cahiers thématiques n°16

Appel à contribution “L’architecture et la disparition” pour les Cahiers thématiques n°16

Accédez à l’appel : cliquez ici

Extrait du site : Ce 16e numéro des Cahiers thématiques, coordonné et dirigé par le domaine Histoire, sera consacré à un thème : la disparition.
La disparition désigne à la fois un processus, le fait de disparaître, «de s’effacer, de s’estomper, de ne plus être perceptible» (Larousse), et l’état ultime de ce processus : la perte ou l’absence irrémédiable, d’êtres ou de choses ayant toutefois connu une succession de stades d’existence, de leur
naissance/création à leur mort/destruction.
Conical Intersect (Gordon Matta-Clark, 1975)

Présentation sommaire
Pour l’ensemble du monde vivant, la disparition est une donnée inéluctable. Néanmoins, dans l’inconscient collectif, parce qu’elle renvoie à l’instabilité des destins humains ou à leur fin, parce qu’elle contrarie un rêve d’éternité et un refus du temps, elle revêt souvent une connotation négative. Cette ultime étape est même un point de bascule hautement symbolique et émotionnel, voire un acte de violence selon les cultures.
Qu’en est-il du monde inanimé ? Et, plus particulièrement, des éléments constitutifs de l’environnement bâti, des villes, des paysages et des territoires construits par l’homme ?
Cet appel sollicite des contributions sur cette problématique, envisagée à l’aune de trois axes : 1. les temporalités de la disparition, 2. les représentations de la disparitions, 3. les réceptions de la disparition.

Calendrier
Octobre 2015 : Lancement de l’appel à contributions
15 janvier 2016 : Réception des résumés
15 février 2016 : Avis du comité de lecture sur les propositions
15 juin 2015 : Réception des articles
Janvier 2017 : Parution des Cahiers thématiques n°16

Direction scientifique du numéro :
– Ana bela De Araujo, architecte DPLG, docteur en histoire de l’Art, maître assistante à l’Ensa de Lyon (HCA), chercheur au LACTH (domaine Histoire).
– Catherine Blain, architecte, docteur en aménagement et urbanisme, enseignante à l’Ensapl et chercheur au LACTH (domaine Histoire).

Contact : Isabelle Charlet, secrétariat du LACTH
 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.