Séminaire “Efficacité énergétique” – 13 février 2013 – IPRAUS/ENSA Paris-Belleville

Ce séminaire « Efficacité énergétique » aura lieu le mercredi 13 février 2013 à 14h-18h à l’IPRAUS (Institut Parisien de Recherche Architecture, Urbanistique, Société), Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville (60, boulevard de la Villette – 75019 Paris).

Programme :

–       14h : Introduction du séminaire et présentation des participants

 –       14h15-15h15 : François L’HENAFF, Architecte, chargé d’étude à l’Apur

Mise en perspective de l’étude : « Analyse de la performance thermique des logements parisiens construits entre 1851 et 1914 » menée par l’Atelier parisien d’urbanisme (APUR) pour différents acteurs : Ville de Paris, bailleurs sociaux, investisseurs privés, copropriétaires.

La présentation se fera en deux parties :

‐ Mise en perspective de l’étude « Analyse de la performance thermique des logements parisiens ».

‐ Analyse d’opérations réalisées depuis 2009 sur des logements construits avant 1914.

– 15h-16h : : discussion

– 16h17h : Emmanuelle Gallo

L’une des caractéristiques des édifices du XXe siècle correspond à une intégration plus ou moins complexe lors de la conception des équipements techniques. Or, ces équipements : systèmes de chauffage, de ventilation, réseaux d’eau et autres, deviennent obsolètes plus rapidement que les autres parties du bâtiment comme la structure ou les façades. Cette situation complique la connaissance archéologique destinée à la conservation, parce que les équipements techniques utilisés ou en place au moment de la rénovation est planifiée, n’ont souvent plus rien à voir avec les dispositions d’origine. Tous les équipements successifs installés perturbent la lecture qu’on peut faire du projet ou même rentrent en contradiction avec les intentions initiales. Une rénovation pertinente devrait introduire l’étude des dispositifs techniques (à travers des allers et retours entre traces archéologiques et archives) au même titre que les autres recherches historiques pour les bâtiments patrimoniaux du XXe siècle, particulièrement pour ceux dont la conception le confort et sa perception sont importants. Nous montrerons l’importance de cette approche à travers l’exemple de ces cas : la bibliothèque de Viipuri d’Aalto et la Cité de Refuge de Le Corbusier et nous proposerons d’autres bâtiments à étudier et surtout à rénover dans cet esprit (Maison des Sciences de l’Homme, école en plein air de Suresnes, Maison du Peuple de Clichy). Nous exposerons dans un deuxième temps la méthode alternative du modering, de distribution de la chaleur, développée depuis 1982 à Munich par le Landesstelle für die nichtstaatlichen Museen. Ce système est approprié aussi bien au chauffage qu’à l’économie d’énergie, et applicable à toutes sortes de constructions historiques ou contemporaines.

17h00-17h30 : discussion


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.