Séminaire pluriannuel “Les capitales européennes et la culture depuis 1945 : Berlin, Londres, Madrid, Paris” – 04/12/2015, 04/02/2016 et 15/04/2016

Séminaire pluriannuel “Les capitales européennes et la culture depuis 1945 : Berlin, Londres, Madrid, Paris”

Organisateur : sous la direction de Françoise Taliano-des Garets, professeure d’Histoire contemporaine à Sciences Po Bordeaux, CHS du XXe siècle Paris 1, en collaboration avec Laurent Martin, professeur d’Histoire contemporaine à l’université Paris 3, ICEE

3 dates : 04/12/2015, 04/02/2016 et 15/04/2016

Accédez au programme : cliquez ici

Programme :

  • Séance 1 : Introduction générale du séminaire : 4 décembre 2015, 14h-18h30 – Centre Mahler (Université Paris 1) – salle 309 – 9, rue Mahler 75004 Paris

Cette séance sera consacrée à la présentation des objectifs du séminaire et à une mise en perspective diachronique du cadre politico-administratif de la culture dans les 4 capitales.

Intervenants : Jeremy Ahearne (Université de Warwick), Lluis Bonet (Université de Barcelone), Janet Merkel (City University London), Laurent Martin (ICEE Paris 3), Françoise Taliano-des Garets (CHS du XXe siècle Paris1)

  • Séance 2 : Les capitales et leurs musées :4 février 2016,  9h-11h – Université Paris 3 – salle 308 – 13 rue Santeuil 75005 Paris

On envisagera l’évolution du territoire muséal des 4 villes et on comparera le fonctionnement de leur système muséal. La politique d’acquisitions et la gestion des collections pourront être examinées à partir d’une étude de cas. Celle des publics ne devra pas être écartée.

Intervenants : Gabi Dolff-Bonekämper (Université Technique de Berlin), François Mairesse (Université Paris 3)

  • Séance 3 : Les capitales et l’extension patrimoniale : 15 avril 2016, 14h-16h – Centre Malher (Université Paris 1) – salle 309 – 9, rue Mahler 75004 Paris

La notion d’extension patrimoniale permettra d’examiner aussi bien l’évolution du parc monumental que l’élargissement de la notion de patrimoine. On en profitera pour s’arrêter sur les transformations architecturales des capitales pendant la période ainsi que sur la labellisation UNESCO et son impact.

Intervenants : Agnès Callu (IHTP), Ruth Adams (King’s College London)

Extrait du site du ministère de la culture et de la communication : Ce séminaire pluriannuel propose de rassembler des chercheurs de disciplines différentes autour d’un projet d’histoire culturelle internationale. Dans le prolongement de précédents travaux sur les capitales européennes initiés par Christophe Charle et Daniel Roche, il s’agira d’engager l’exploration de la vie culturelle et des politiques culturelles de quatre capitales européennes, Berlin, Londres, Madrid, Paris de 1945 à nos jours. Elles ont été choisies pour leur situation géographique, leur importance sur le plan culturel passée et présente, pour la diversité de leur histoire et de leur fonctionnement politico-administratif. À partir de ces quatre métropoles, il semble a priori que la notion même de capitale ne puisse s’envisager tout à fait de la même façon dans le temps et dans l’espace. Celle-ci revêt une réalité à géométrie variable alors qu’elle s’avère institutionnellement et symboliquement toujours signifiante. La capitale exerce en effet sur le champ culturel un rôle de commandement en concentrant patrimoine, institutions, moyens de diffusion et d’information, hommes et femmes majeurs du secteur culturel. Elle est un espace de polarisation des activités, des hommes, des ressources, des échanges. Cette symbolique et ces réalités communes, alors même que la diversité spatio-temporelle est indéniable, suggèrent toute la fertilité d’un tel terrain d’exploration. Par l’étude conjointe de la vie culturelle et des politiques culturelles, nous espérons pouvoir comparer la nature et les rythmes des changements qui se sont opérés sur ces territoires dans les domaines du patrimoine, des arts et du spectacle vivant, des industries culturelles. Dans quelle mesure une érosion des spécificités territoriales et nationales s’est-elle produite et si cela est vérifiable, quel en a été le résultat ? Témoigne-t-elle de la persistance d’une ville européenne qui se distinguerait des villes d’autres continents ou montre-t-elle l’émergence d’un modèle urbain mondialisé ? Ainsi, à partir de ces quatre exemples, les notions de culture européenne et de culture mondialisée pourront-elles être examinées.

Ouvert aussi bien aux doctorants qu’aux chercheurs confirmés, ce séminaire s’échelonnera sur trois années successives et explorera en 2015-2016, le patrimoine, en 2016-2017, les arts et le spectacle vivant et en 2017-2018, les industries culturelles.

Il est soutenu par le Comité d’histoire du ministère de la Culture et de la Communication, en partenariat avec le CHS du XXe siècle Paris 1, l’ICEE Paris 3 et Sciences Po Bordeaux.

Il s’inscrit en complément d’un projet de recherche sur l’histoire culturelle des capitales européennes, soutenu par la région Aquitaine.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.