Appel à communication – 3CFHC – Colloque francophone d’Histoire de la Construction

Appel à communication – 3CFHC – Colloque francophone d’Histoire de la Construction

Date limite de proposition : 17 avril 2016

Accédez au site : cliquez ici

Le CRENAU (UMR AAU 1563), le LARA (UMR CReAAH 6566) et le Centre François Viète d’épistémologie et d’histoire des sciences et des techniques de l’Université de Nantes organisent pour l’AFHC, le prochain colloque francophone d’Histoire de la Construction.

Il se déroulera du 21 au 23 juin 2017 à l’ENSA Nantes.

Si les thématiques traditionnelles de l’histoire de la construction (matériaux, processus de construction, chantier, droit et économie, métiers et acteurs…) sont bien présentes, des sujets peu évoqués dans les précédents colloques (construction des paysages) ou propres aux laboratoires nantais et ligériens sont proposés et permettent de mettre en perspective les spécificités de ce type de territoire, tant en ce qui concerne l’histoire de la construction des zones d’estuaires, entre espaces fluviaux et maritimes, que l’architecture balnéaire ou les dispositifs défensifs des territoires de marche.

Les communications proposées s’inscriront dans l’une des thématiques suivantes :
Méthodologies
Processus de conception/Processus de construction
Chantier
Droit et économie de la construction
Fabrique des Ambiances
Métiers – Acteurs (ethnologie de la construction)
Circulation des savoirs
Défense des frontières maritimes et terrestres
Construction des paysages
Construction en milieu humide
Littoral
Construire la mer
Fleuves, estuaires, affluents
Les propositions de contribution sont attendues jusqu’au 17 avril 2016, sous la forme d’un résumé de 300 mots maximum, avec un titre et six mots clés choisis parmi la liste dans l’appel à communication : Voir l’appel à communication


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.