« La place des morts dans les mégalopoles d’Asie orientale » (Livre)

AVELINE-DUBACH Natacha – « La place des morts dans les mégalopoles d’Asie orientale » – Paris : Editions des Indes savantes, février 2013 – Coll. Asie XXI – 238 p.

Accédez au site de l’éditeur

Résumé extrait du site de l’éditeur : Les mégalopoles d’Asie orientale, dopées par le dynamisme de leurs économies, ne cessent de fasciner par leur gigantisme : le Grand Tokyo, avec plus de 35 millions d’âmes. La Région Capitale de Séoul, regroupant 24 millions d’habitants, soit presque la moitié de la population nationale. En Chine émergent des agglomérations frôlant les 10 millions d’habitants. Les défis posés par ce gigantisme sont multiples bien connus ; mais une dimension de la ville reste peu connue et peu étudiée : la question funéraire. Personne ne nous dit en effet ce qu’il advient des morts dans ces agglomérations déca-millionnaires. La place qu’occupent les morts dépend des pratiques funéraires propres à chaque pays, à chaque localité.
Les réponses apportées de nos jours, notamment au manque de place dans les mégalopoles, entraînent des changements importants des habitudes et des rituels liés à la mort.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.