Colloque international « Les territoires du Temps » – 24 et 25 mai 2013

Ce colloque aura lieu les 24 et 25 mai 2013 dans les locaux de la Société Française des Architectes 247, rue St Jacques, 75005 Paris (entrée libre et gratuite)

Organisation : la Société Française des Architectes en partenariat avec le CNRS (GDRI “Savoirs artistiques et traités d’art”)

Accédez au programme sur le site de SFA

Présentation extraite du site : En quoi le temps permet-il de penser l’espace ? La première notion apparaît comme le symétrique de la seconde : l’une s’impose à l’esprit aussitôt que l’autre est convoquée. On ne saurait penser l’espace sans inclure le temps.
Les grands âges de l’architecture et de la ville ont engagé à chaque fois un rapport au temps spécifique : à la Renaissance, on utilise le point de vue historique – l’Antiquité – au service de l’invention du présent ; l’Ecole des Beaux-Arts, elle, placera le principe d’imitation et de répétition au coeur de l’enseignement ; les avant-gardes et le Mouvement moderne se fonderont sur une dynamique de nouveauté. L’idée même de « projet », à savoir l’anticipation d’une réalité, est d’essence temporelle. Dans l’architecture contemporaine, c’est la question de la place de l’histoire et, plus généralement, le sens du legs qui doit être posée. Aujourd’hui on parle beaucoup du « durable » alors que règne l’éphémère, on parle non moins souvent de responsabilité à l’égard des générations futures. Tout cela reste vague tant que l’on ne comprend pas le rapport au temps que les hommes entretiennent à travers leurs productions, et en particulier leur production architecturale.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search