Journée d’études doctorales « Réception critique de la restauration XVIIIe-XXe siècles » – INHA – 27 octobre 2016

Journée d’études doctorales « Réception critique de la restauration XVIIIe-XXe siècles »

Lieu : INHA, Salle Vasari, Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

Date : 27 octobre 2016, 9h-18h

Contacts : alric.delaporte@gmail.com, Barbara.Jouves@univ-paris1.fr

Accédez au programme : cliquez ici

dont l’intervention à 16h15 de  Camille Bidaud, doctorante Université Paris-Est : « Les articles portant sur la restauration du Palais des Papes d’Avignon au début du XXe siècle, influences et justifications »

Extrait du site : Cette journée d’étude s’intéressera, à travers des sources manuscrites ou imprimées, aux regards portés sur une discipline, la restauration, constamment en évolution depuis le XVIIIe siècle. Regards d’experts, de journalistes, d’écrivains, d’artistes et de restaurateurs seront confrontés afin de mettre en avant différents points de vue quant à l’évolution des interventions et des pratiques sur les œuvres d’art.

Il s’agira de se demander comment les restaurations des œuvres d’art sont appréciées depuis le XVIIIe siècle et quelle est la notoriété de leurs praticiens ? Est-il nécessairement question de regards contemporains ou ceux-ci sont-ils postérieurs aux interventions pratiquées tant sur des peintures, des œuvres d’arts graphiques, des sculptures que sur des édifices architecturaux ? À travers cette approche, nous nous demanderons si les éléments récurrents dans ces observations, positives ou négatives, sont les restaurations ou les restaurateurs eux-mêmes.

Les réflexions quant au domaine de la restauration se concentrent généralement sur la définition de la discipline et du métier. Nous tenterons ici d’adopter une démarche différente : alors qu’il est d’une part possible d’isoler la figure du restaurateur, les pratiques, les œuvres restaurées et la notion même de restauration, il est d’autre part important de mettre en exergue les figures qui commentent ces points et de s’intéresser aux domaines dont ces auteurs sont issus. Considérée par certains comme à l’origine de nombreuses destructions et par d’autres comme garante de la survie du patrimoine, la restauration est également porteuse de réponses et se dote d’une signification sociale et culturelle.

Ces questions nous amèneront par ailleurs à concevoir s’il existe une variation de l’intérêt pour les procédés employés ainsi qu’envers les formations des restaurateurs. Dans la mesure où le champ de la restauration est à la fois lié aux sciences humaines et aux sciences exactes, cette journée d’étude offrira l’occasion d’aborder la réception des expériences scientifiques et des méthodes d’expérimentation en restauration.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search