Journée d’études “L’espace ouvert en question” – ENSA Paris-Belleville – 04 novembre 2016

affiche-je-umrJournée d’études “L’espace ouvert en question”

Comité de pilotage : Anne Bondon, Karen Bowie, Jean-François Coulais, Solenn Guével, Anne Grillet-Aubert, Michèle Lambert Bresson, Bernadette Laurencin, Frédéric Pousin.

Lieu : ENSA Paris-Belleville, salle des enseignants, 60 boulevard de la Villette, 75019 Paris

Date : 04 novembre 2016

L’espace ouvert représente un thème transversal aux travaux de l’axe ‘‘Architecture des territoires’’. En effet, les auteurs d’études historiques ont souvent abordé la ville sous l’angle des  infrastructures de transport (canaux, voirie et réseaux ferrés), les auteurs de travaux sur la ville contemporaine ont porté le regard sur les territoires de faible densité ou sur la formation d’une culture de la ville durable, sur les effets de la montée en puissance des questions environnementales. L’espace ouvert désigne donc des réalités diverses suivant la période étudiée et l’angle d’approche retenu. Il est donc utile de le caractériser dans le temps et dans l’espace, ainsi que d’examiner au sein de quel contexte discursif il fait sens. Comment la notion d’espace ouvert est-elle réalisée dans des projets concrets ? Quelles règles déterminent les usages ou la constitution des espaces ouverts ? Quelles en sont les formes propres à des contextes historiques et culturels particuliers ? Quelles permanences et transformations des usages ou des formes investissent les espaces ouverts ? Peut-on en retracer une généalogie ? A quelles controverses a-t-elle donné lieu ?
Les contributions de cette première journée portent sur la définition de l’espace ouvert contemporain et sur différentes déclinaisons en France au cours du XX° siècle dans des projets ou  programmes d’aménagement. Une seconde journée d’étude est prévue en avril 2017. Il est à noter que la réflexion engagée sur l’espace ouvert entrera en résonnance avec la prochaine séance du séminaire ‘‘Villes asiatiques’’ (2 février 2017) organisé par le DSA ‘‘Architecture et projet urbain’’ sur ‘‘Les nouveaux espaces partagés en Asie’’.

Matin. Quelques cas d’étude

09:00 | Accueil des participants
Présidente de séance : Karen Bowie (laboratoire AHTTEP)

09:30 | Déclinaison de l’espace ouvert : l’exemple de la Mission Interministerielle d’Aménagement de la Côte Aquitaine (MIACA) (1967-1988). Frédéric Pousin (laboratoire IPRAUS)

10:00 | Les bases de loisirs du Grand Paris et la baignade métropolitaine. Corinne Jaquand (laboratoire IPRAUS)
Discussion et pause

11:00 | L’art contre l’arbre ? Les projets de reconstruction du Musée du Luxembourg et la cause des espaces libres à Paris au tournant du XXe siècle. Julien Bastoen (laboratoire IPRAUS)

11:30 | L’espace ouvert moteur discret d’expérimentation dans le logement contemporain. François-Xavier Trivière, Sabine Guth (laboratoire IPRAUS)

Discussion et repas
Après-midi. Questionner l’espace ouvert
14:00 | reprise de la journée d’études.
Présidente de séance : Anne Grillet-Aubert (laboratoire IPRAUS)

14:15 | L’espace ouvert comme contre-forme de l’architecture ? Eric Alonzo (laboratoire OCS)

14:45 | Le « vide » dans l’espace urbain. Une approche contemporaine de la « Zwischendadt ». Amir Douzi (laboratoire IPRAUS)

15:15 | La ruine de l’espace ouvert. Paul Landauer (laboratoire OCS)

Discussion et conclusions

Fin de la journée d’études


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.