Journées d’étude « Faire la métropole par ses réseaux » – 11 et 12 avril 2013

Ces journées d’étude « Faire la métropole par ses réseaux » aura lieu les  11 et 12 avril 2013 à Mail des mèches – Créteil, Université Paris-Est Créteil (UPEC), Faculté des sciences économiques et de gestion, Amphithéâtre 102, 94000 Créteil.

Accédez au site de l’Institut d’Urbanisme de Paris

Présentation par les organisateurs : Cette 4ème édition des journées thématiques Grand Paris sera consacrée à la place des réseaux dans la construction métropolitaine.
La question des relations entre les réseaux et les territoires urbains a été mise en relief pour la première fois en France par Gabriel Dupuy dans son ouvrage séminal « l’urbanisme des réseaux » publié en 1990. Longtemps face cachée de la ville, les réseaux ont depuis plus de vingt ans fait l’objet d’une attention particulière en tant qu’instrument d’aménagement et de développement des territoires. De par leurs propriétés, les réseaux relient les territoires et ce faisant les structurent, souvent durablement de par leur prégnance spatiale. Ils participent ainsi à la fabrication de la ville.
Plus récemment, la métropolisation – que l’on pourrait définir comme la recomposition des lieux par les dynamiques de connexité – renouvelle la question des réseaux. Ils sont à la fois les éléments qui permettent aux lieux de faire métropole par le tissage des liens entre les réseaux et l’articulation des échelles qu’ils consentent, mais aussi les instruments qui « défont » et différencient certains lieux en contribuant à en faire des « premiums spaces » comme les définissent les chercheurs anglais S. Graham et S. Marvin. Pour tout cela, ils sont au cœur des transformations socio-territoriales que la métropolisation produit.
En outre, par leur montée en puissance, la complexification du métabolisme urbain qu’ils structurent et par la force des opérateurs qui les organisent, la question des réseaux est aussi une invite à repenser les termes de la gouvernance métropolitaine et de ses territorialités.
En Ile-de-France, la question des réseaux est bien évidemment prégnante mais elle l’est devenue d’autant plus car elle est au cœur du projet du Grand Paris et de son actualité au travers du réseau des transports collectifs et du développement de ses infrastructures ainsi que des perspectives d’aménagement qu’il dessine. Mais elle ne se limite pas à cela. Les travaux sur les réseaux ont montré la permanence de ces derniers face aux transformations des espaces urbains. En Ile de France, la création et la gestion des grands réseaux techniques ont occupé une place centrale dans l’organisation de la métropole francilienne. Faire la métropole par les réseaux placent ces derniers à la fois comme acteurs et instruments de la construction métropolitaine.
Au travers du regard croisé de chercheurs et d’acteurs, ces deux jours verront se succéder :
– Une approche historique de la place des réseaux dans l’organisation de l’agglomération parisienne,
– Une mise en perspective des liens entre métropolisation et réseaux sous l’angle d’un état des lieux et des réflexions,
– Un questionnement relatif aux réponses et innovations apportées par les entreprises de réseau et les acteurs du territoire face à la métropolisation,
– Et enfin, une ouverture sur l’implication de cette question des réseaux sur la gouvernance métropolitaine.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search