Soutenance de thèse de Haeju KWON « Le Tanji coréen, modèles et métamorphoses d’un défi urbain » – ENSA Paris-Belleville – 10 mars 2017

Soutenance de thèse de Haeju KWON  : « Le Tanji coréen, modèles et métamorphoses d’un défi urbain »

Université Paris-Est, Ecole doctorale « Ville, Transports et Territoires », doctorat en architecture, Laboratoire IPRAUS

Lieu : ENSA Paris-Belleville, salle des enseignants, bâtiment A, 60 boulevard de la Villette, 75019 Paris

Date : 10 mars 2017, 15h

Membres du jury :

M. Christian PEDELAHORE, professeur, HDR, ENSA de Paris-la Villette, chercheur AHTTEP (UMR AUSser)

Mme Catherine MAUMI, professeur, HDR, ENSA de Grenoble, Laboratoire MHAevt

M. Rémi PAPILLAULT, professeur, HDR, ENSA de Toulouse, chercheur LRA

Mme Marie-Hélène FABRE, architecte

Mme Nathalie LANCRET, directeur de recherche CNRS, HDR, directrice de l’UMR AUSser

M. Christian MOLEY, Professeur honoraire, HDR, ENSA Paris-la Villette
Résumé de la thèse :
Le développement d’un modèle de logement collectif qui s’adapte à la structure urbaine est un enjeu primordial de l’urbanisation. On peut l’appliquer facilement et abondamment, et ce modèle peut ainsi répondre à la croissance de la population. Or, à Séoul, le modèle de logement collectif adopté va à l’encontre de cette approche. Grand ensemble fermé, le tanji est un modèle exceptionnel.

Bien qu’il constitue un élément hétérogène dans la structure urbaine, il est considéré comme modèle réussi, et il est beaucoup appliqué dans la ville. Il se coupe de son voisinage, mais fonctionne malgré cela parce qu’il crée son propre environnement indépendant. Il est à la fois une grande île et un grand trou générant une brusque discontinuité urbaine autour de son périmètre. Concernant l’évolution de la structure urbaine, ce n’est pas un modèle probant. Le tanji a en outre standardisé l’habitat et le mode de vie des individus. Le paysage urbain de Séoul devient monotone et décousu.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.