“Le logement et ses politiques, quelle régulation des inégalités ? Actes du séminaire ENS-IAU du 25 mars 2016 sur les questions urbaines” / IAU Ile-de-France, 2017

“Le logement et ses politiques, quelle régulation des inégalités ? Actes du séminaire ENS-IAU du 25 mars 2016 sur les questions urbaines” / IAU Ile-de-France, 2017

Accédez au document en version intégrale : cliquez ici

Résumé par l’éditeur : L’École normale supérieure (ENS, département de géographie) et l’IAU organisent depuis 2014 un cycle de séminaires sur les questions urbaines. Ouverts à un public d’étudiants et de professionnels, ces séminaires ont pour objectif de croiser et de confronter les points de vue des chercheurs, professionnels, élus et représentants de la société civile sur des thématiques à enjeux pour la région. Mieux comprendre les questions urbaines et identifier des pistes pour l’action, telles sont les orientations de ces séminaires ENS–IAU, proposés alternativement dans les locaux de l’ENS et de l’IAU.
En 2015/2016, le thème du cycle était « Fractures sociales fractures spatiales ». Le deuxième séminaire, qui portait sur « le logement et ses politiques : quelle régulation des inégalités ? », s’est déroulé à l’IAU. Il a été coordonné par trois élèves de l’ENS : Sacha Dalis, Julie Fromentin et Lucie Termignon, sous la responsabilité d’Emmanuèle Cunningham-Sabot, directrice du département de géographie, et pour l’IAU par Anne-Claire Davy, sociologue-urbaniste et Brigitte Guigou, chargée de mission formation/partenariat recherche. Cette synthèse a été rédigée à partir des éléments disponibles le 25 mars 2016 et ne prend donc pas en compte les informations publiées ultérieurement et les politiques mises en place depuis.

Le programme et les synthèses des séminaires sont consultables en ligne sur le site de l’IAU :  cliquez ici


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.