Audition en vue de l’obtention du grade de docteur par la Validation des Acquis d’Expérience de M. Cyrille Hanappe, maître-assistant à l’ENSA Paris-Belleville – ENSA Paris-Belleville – 13 septembre 2017

Audition en vue de l’obtention du grade de docteur par la Validation des Acquis d’Expérience de M. Cyrille Hanappe, maître-assistant à l’ENSA Paris-Belleville : « Vers la Ville Accueillante – Pour une Architecture de la Résilience,  Par-delà Camps et Bidonvilles, quelle Architecture de l’Accueil ? « 

Lieu : ENSA Paris-Belleville, Salle 12, 60 bd de la Villette – 75019 Paris

Date : 13 septembre 2017, 14h30

Accédez à l’annonce : Doctorat VAE_Cyrille HANAPPE

Référents : Jean-Paul Midant, Maitre de conférences en histoire, ENSA de Paris-Belleville, HDR / Pascal Lafont, Maitre de conférences en sciences de l’éducation, Université Paris-Est Créteil

Jury :

– RAPPORTEUR : Mme Laurence Févielle, maître-assistante, HDR, ENSA Paris-Val de Seine

– RAPPORTEUR : M. Michel Lussault, professeur des universités, HDR, ENS de Lyon.

– RAPPORTEUR PROFESSIONNEL : M. Patrick Bouchain, architecte.

– EXAMINATEUR : Mme Chris Younes, professeur émérite, HDR, École Spéciale d’architecture.

– MEMBRE PERMANENT : Mme Micheline Barthout, maître de conférences, Université Paris-Est.

– EXAMINATEUR ENCADRANT : M. Jean-Paul Midant, maître de conférences en histoire, HDR, ENSA de Paris-Belleville.

– PRESIDENT DU JURY : Mme Jodelle Zetlaoui-Léger, professeur, HDR, ENSA Paris-la Villette.

Résumé : Ce mémoire de doctorat en VAE est en deux parties : il revient d’abord sur le parcours individuel de l’architecte et enseignant Cyrille Hanappe en tant qu’architecte engagé politiquement dans la société. La deuxième partie s’intéresse à la question de la place accordée aux derniers arrivés dans les villes : roms, migrants, SDF.. Des formes architecturales et urbaines « non classiques» sont apparues pour (mal) accueillir ces gens : camps, squats, bidonvilles. Après un état de l’art sur cette question qui remonte aux années 1930, deux cas sont étudiés en particulier : Calais et Grande Synthe qui ont vu chacune deux réponses urbaines très différentes se développer sur les années 2015 et 2016. Enfin, une réflexion est proposée sur la forme que pourrait prendre une ville qui voudrait bien accueillir les personnes arrivantes.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *