Premier séminaire exploratoire du Projet de recherche interdisciplinaire « Archival City. Sharing the past for building the Future » – Champs-Sur-Marne – 09 février 2018

Premier séminaire exploratoire du Projet de recherche interdisciplinaire « Archival City. Sharing the past for building the Future »

Organisateurs : Isabelle Gautheron (Ecole de Ponts), Vincent Lemire (UPEM, ACP), Georges Lomné (UPEM, ACP), Giuliano Milani (UPEM ACP), Nathalie Roseau (ENPC, LATTS), Loïc Vadelorge (UPEM, ACP).

Lieu : Bâtiment Bienvenüe – Salle B.019 Champs-Sur-Marne

Date : 09 février 2018

Contacts : isabelle.gautheron@enpc.fr et loic.vadelorge@u-pem.fr

Présentation par les organisateurs : Inventer la ville intelligente, connectée, résiliente et écologique du 21e siècle impliquera une parfaite maîtrise des passés urbains. Une ville intelligente ne peut pas être une ville sans mémoire. Une ville connectée doit être reliée à son histoire et à ses archives. Une ville résiliente doit pouvoir identifier ses anciennes cicatrices. Une ville écologique doit maitriser son héritage environnemental.

Les tremblements de terre récents de la plaine du Pô ou au Mexique, le retour des crues historiques en Europe, le réveil des affrontements religieux dans les villes du Moyen-Orient, les tensions sociales récurrentes entre centres et périphéries urbaines, les anciennes fractures politiques dans les villes d’Europe centrale, mais aussi plus ordinairement la nécessité de rénover continuellement les quartiers anciens — tous ces phénomènes nous rappellent à quel point une connaissance précise du passé est indispensable à une gouvernance efficace de la ville durable de demain.

Or les « archives de la ville » sont par définition difficiles à localiser, à identifier, à décrire et à coordonner : archives municipales, archives de l’Etat planificateur, archives des syndicats techniques et des cabinets d’architectes, mais aussi archives privées, archives des associations citadines, et, plus largement, données patrimoniales ou environnementales conservées par la toponymie, le bâti et les mémoires individuelles des acteurs.

Parce que la ville, par sa matérialité, est en elle-même sa propre archive, parce qu’elle n’a jamais été une entité juridique close sur elle-même, parce qu’une multiplicité d’acteurs intervient depuis toujours sur sa gestion, son extension et ses projections futures, il est indispensable de cerner cet horizon complexe des archives urbaines, de faire l’histoire de ces strates d’archives, de leur constitution, de leur production, de leur conservation et de leur circulation, pour que ces données et ces savoirs accumulés puissent être décrits, agencés et mis à disposition de celles et ceux qui gèrent ou fabriquent la ville, mais aussi plus largement des citadins qui exigent aujourd’hui de se saisir pleinement des enjeux de gouvernance et d’aménagement.

Autour de ces enjeux et de ces perspectives de recherche, ce premier séminaire exploratoire réunira archivistes et historiens pour deux tables rondes portant sur « Archives de la ville, archives du risque et données de l’environnement urbain » d’une part, sur « Archives de la ville / la ville comme archive » d’autre part.

Programme :

• 9h30 : Accueil et introduction du séminaire

• Matinée 10h – 11h30 : Table-ronde et débat autour du thème : « Risques, archive(s) de la ville et données de l’environnement urbain » – Modérateurs : Isabelle Gautheron (ENPC) et Vincent Lemire (UPEM, ACP)

Intervenants: Emanuela Guidoboni (EEDIS- Eventi Estremi e Disastri), Stéphane Frioux (Université Lyon 2, LARHRA), Giuliano Milani (UPEM, ACP), Bruno Tassin (ENPC, Labex Futurs Urbains), Claire Sibille (SIAF) (sous réserve)

• 11h30 – 12h30 : visite de la Bibliothèque de l’Ecole des Ponts (Isabelle Gautheron et Catherine Masteau)

• 12h30 – 13h45 : déjeuner à la cafétéria de Bienvenüe

• Après-midi 14h – 16h : Table-ronde et débat autour du thème : « Archive(s) de la ville / La ville comme archive » – Modérateurs : Nathalie Roseau (ENPC, Latts) et Loïc Vadelorge (UPEM, ACP)

Intervenants: Solange Bidou (Archives nationales), Renaud Fuchs (Bibliothèque de l’Hôtel de Ville de Paris), Georges Lomné (UPEM, ACP), Miriam Simon (conservatrice, Mission du patrimoine professionnel, Ville de Paris, Vincent Tuchais (Archives de Paris)

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *