Séminaire du Groupe transversal « Inventer le Grand Paris » Labex Futurs Urbains (UPE) : « Perspective transnationale et histoire des métropoles » – ENSA Paris-Belleville – Jeudi 15 février 2018

Séminaire du Groupe transversal « Inventer le Grand Paris » Labex Futurs Urbains (UPE) : « Perspective transnationale et histoire des métropoles »

Lieu : ENSA Paris-Belleville, salle 12, 60 bd de la Villette, 75019 Paris

Date : Jeudi 15 février 2018, 14h-18h

L’inscription est obligatoire : Contact : Nathalie Roseau (nathalie.roseau@enpc.fr) – Frédéric Pousin (frederic.pousin@wanadoo.fr)

Accédez au programme : Perspective transnationale et histoire des métropoles

Deux autres séances du séminaire sont programmées :
– Le jeudi 29 mars de 14 à 18h, sur le Grand Paris à l’époque moderne, avec les interventions de Robert Muchembled et Diane Roussel
– Le jeudi 21 juin de 9h30 à 17h, sous la forme d’un atelier international de recherche sur les plans.

Présentation par les organisateurs : Le cycle de colloques « Inventer le Grand Paris », organisé autour de 4 moments de la planification grand-parisienne (pour mémoire, le rapport Bonnier-Poëte de 1913, le plan Prost de 1934, le schéma de Delouvrier de 1965 et le Sdaurif de 1976), a donné lieu à une soixantaine de présentations, en cours de publication sur le site www.inventerlegrandparis.fr. Devant le foisonnement de ces contributions, les manques observés et les pistes ouvertes, il est apparu indispensable d’établir un bilan de ces
travaux permettant de dresser leurs principaux apports de même que leurs lacunes ainsi que les questions transversales qu’ils ouvrent pour la recherche sur l’histoire du Grand Paris. C’est dans cette perspective que s’engage ce séminaire scientifique qui inaugure les travaux du nouveau Groupe transversal du Labex Futurs Urbains.
Cette première séance propose d’explorer la perspective transnationale dans l’histoire de l’aménagement en lien avec le Grand Paris. Les colloques ont en effet produit des contributions
nombreuses offrant des regards croisés, présentant des cas d’étude étrangers dialoguant avec le Grand Paris ou revenant sur la contribution d’experts étrangers dans son aménagement. Que produisent ces regards croisés ? Orientent-ils le regard sur des objets particuliers ? Suscitent-ils des méthodes originales pour engager les comparaisons dans un cadre d’échanges globalisés ? Quelle historiographie mobiliser pour aborder la perspective transnationale dans le cas des études urbaines ? Quel est l’apport de ces dernières aux réflexions en cours ?
Cette séance de séminaire propose de partir d’expériences antérieures ou actuelles pour apporter des éléments de réponse à une problématique de recherche transversale à l’ensemble du cycle de colloques « Inventer le Grand Paris ».

Programme :

14h00 -14h 30 : Introduction : Frédéric Pousin (ENSAPB, IPRAUS) et Nathalie Roseau (ENPC, LATTS)
14h30 – 15h00 : Loïc Vadelorge (UPEM, ACP) : « Importer/exporter le Grand Paris »
15h00 -15h30 : Margareth Pereira (Université Fédérale de Rio de Janeiro) : « Les nébuleuses de l’urbanisme, Rio de Janeiro – temps d’internationalisme, temps de projets »
15h30 -16h00 : Discussion
Pause
16h30 -17h00 : Carola Hein (TU Delft, Faculty of Architecture) : « Oil Spaces: le paysage global du pétrole dans l’Europe du Nord-Ouest »
17h00 – 17h30 : André Lortie (ENSAPB, IPRAUS) : « Trois manières d’étudier les dynamiques transnationales »
17h30 -18h : Discussion


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *