Journées d’études professionnelles « Patrimoine & Actualités » – École de Chaillot (Paris) – 20 et 21 mars 2018

Journées d’études professionnelles « Patrimoine & Actualités »: RESTAURER LES ÉDIFICES DE LA 1ÈRE RECONSTRUCTION (1919–1938) : Approches monumentales et techniques

Organisateur : Ecole de Chaillot

Lieu : Auditorium de la Cité de l’architecture et du patrimoine/Palais de Chaillot/7, avenue Albert de Mun, 75116 Paris

Date : 20 et 21 mars 2018

Accédez au programme : Journées d’études professionnelles « Patrimoine & Actualités »

dont interventions de Camille Bidaud :

mardi 20 mars 2018 : 10h00-11h00 : Préparer la Reconstruction. Institutions, actions et doctrine MH / Camille Bidaud, Architecte, enseignante ENSA Paris-Belleville, chercheur IPRAUS

mercredi 21 mars 2018 : 9h15-10h00 : Traumatisme, expérimentation et renaissance des monuments / Camille Bidaud, Architecte, enseignante ENSA Paris-Belleville, chercheur IPRAUS

Présentation par les organisateurs :

Les doctrines et les pratiques de la restauration des monuments ont toujours été déterminées par le contexte, l’origine et la nature des dommages subis… jusqu’aux destructions radicales et massives de la 1ère guerre mondiale.

À destructions particulières, reconstructions particulières ?

Comment les responsables d’alors ont-ils alors répondu à l’effacement de la mémoire des lieux, à la disparition de la matière originelle et aux attentes sociétales de l’après-guerre ?
Et quelles évolutions doctrinales et techniques ont accompagné ces situations patrimoniales extrêmes ?

100 ans plus tard, de quelle « valeur de nouveauté » et de quelles pathologies témoignent les édifices ou ensembles hérités de la 1ère Reconstruction ? Et quels sont les savoirs nécessaires aux professionnels d’aujourd’hui ?

Les deux prochaines journées Patrimoine Actualités sont consacrées aux enjeux et aux moyens contemporains de restauration et de mise en valeur des édifices issus de la 1ère Reconstruction.
Elles examineront en prolongement les enjeux de valorisation et d’aménagement d’une commune de la Zone rouge (Cormicy-51), en présence de son maire et d’experts du patrimoine.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *