« Les années 68 et la formation des architectes » / Sous la direction de Caroline Maniaque,

« Les années 68 et la formation des architectes » / Sous la direction de Caroline Maniaque, Préface de Guy Amsellem, Coédition Point de vues et ATE (architecture – territoire – environnement), 15 mai 2018, 1 Vol. (320 p.)

Accédez au site de l’éditeurLes années 68 et la formation des architectes

Résumé extrait du site de l’éditeur : La question liminaire de cet ouvrage pourrait être celle-ci : comment l’enseignement architectural a-t-il évolué entre 1965 et 1975, face aux nombreuses critiques et réflexions dont il faisait l’objet ? La formation à l’École des beaux-arts à Paris était alors considérée comme trop centrée sur la forme et pas assez attentive à la pratique constructive, aux habitants, aux sites, aux aspects climatiques et environnementaux. Les recherches récentes nuancent cependant ces jugements. Cet ouvrage se focalise sur les méthodes de la pédagogie. Il considère tant les expériences déjà présentes avant 1968, que leur développement dans les unités pédagogiques construites à partir de la fin des années 1960, cela jusqu’au moment où ces unités pédagogiques sont renommées Écoles d’architecture en 1986.

Textes deGinette Baty-Tornikian, Jean Castex, Anne Debarre, Marc Frochaux, Alison Gorel Le Pennec, Élise Guillerm, Rainier Hoddé, Jean-Paul Jungmann, Guy Lambert, Carlos Machado e Moura, Caroline Maniaque, Éléonore Marantz, Christel Marchiaro, Philippe Panerai, David Peyceré, Juliette Pommier, Bruno Queysanne, Damien Renault, Andrea Urlberger, Jean-Louis Violeau

Caroline Maniaque, architecte et historienne de l’architecture, est professeure HDR à l’École nationale supérieure d’architecture de Normandie et anime le groupe de recherche ATE. Elle est également chercheure associée à l’Ipraus/UMR AUSser (CNRS 3329). Elle a publié Le Corbusier et les Maisons Jaoul (Picard 2005), French Encounters with the American Counter-culture (Ashgate, 2011), Go West ! Des architectes au pays de la contre-culture (Parenthèses, 2014), Whole Earth Field Guide (MIT Press, 2016).

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.