Atelier international du groupe transversal Inventer le Grand Paris (Labex Futurs Urbains) : « Les plans dans leur épaisseur » – ENSA Paris-Belleville – 21 juin 2018

Atelier international du groupe transversal Inventer le Grand Paris (Labex Futurs Urbains) : « Les plans dans leur épaisseur »

Organisation et contacts : Frédéric Pousin et Nathalie Roseau

Groupe transversal : Emmanuel Bellanger (Paris 1, CHS), Frédéric Bertrand (ENSAPB, Ipraus-Ausser), Florence Bourillon (UPEC, CRHEC), Laurent Coudroy de Lille (UPEC, Lab Urba), Cédric
Fériel (post-doctorant au Labex Futurs urbains), Corinne Jaquand (ENSAPB, Ipraus-Ausser), André Lortie (ENSAPB, Ipraus-Ausser), Clément Orillard (UPEC, Lab Urba), Frédéric Pousin (ENSAPB, Ipraus-Ausser), Nathalie Roseau (ENPC, LATTS), Loïc Vadelorge (UPEM, ACP).

Lieu : ENSA Paris-Belleville, 60 boulevard de Belleville, 75019 Paris, Salle 12

Date : 21 juin 2018, 9h30-17h

Pour des raisons de places, l’inscription au séminaire est bienvenue auprès de : frederic.pousin@wanadoo.fr , nathalie.roseau@enpc.fr

Accédez au programme : 20180621_ATELIER PLANS

Présentation par les organisateurs :

Cet atelier propose de se pencher sur trois questions.
. Une première question porte sur l’existence du plan. Dans quelles conditions apparaît la nécessité du plan ? Quelles questions, quelles collaborations suscitent son élaboration et sa mise en oeuvre ? Quelles articulations noue-t-il avec les politiques publiques ?
. Une deuxième question porte sur le plan comme document. Comment saisir les contours d’un plan ? Et en quoi informent-ils des conditions d’aménagement métropolitaines? Comment circule-t-il et que permet-il de communiquer ?
. Une troisième question porte sur la temporalité du plan. Quel est son devenir, une fois approuvé ? Quelle est la persistance du plan au regard d’une séquence longue de l’aménagement métropolitain ? Comment la notion même de plan est -elle amenée à se transformer suivant les moments de l’aménagement métropolitain ?

Deux sessions jalonnent cet atelier, la première sur la nécessité du plan au regard de l’action; la deuxième sur la matérialité de l’objet à lire et sa territorialisation. Les intervenants – Emmanuel Bellanger, Angelo Bertoni, Denis Delbaere, Corinne Jaquand, Arnaud Passalacqua – reviendront sur différents moments, expériences situées (Paris, Lille et Nancy, Luxembourg et Rome), perspectives (transport, paysage, urbanisme).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.