Billet critique en ligne de Mathias Rollot sur l’exposition d’Ishigami « Freeing Architecture » à la Fondation Cartier (Paris)

Billet critique en ligne de Mathias Rollot « Les paradoxes Ishigami », sur l’exposition d’Ishigami « Freeing Architecture » à la Fondation Cartier (Paris)

Article écrit par Mathias Rollot et publié le 23 mai 2018 sur strabic.fr

Accédez au billet en ligneLES PARADOXES ISHIGAMI

Extrait du billet : De nombreux décalages entre discours et action jalonnent le parcours de l’exposition Freeing Architecture qui se tient à la Fondation Cartier jusqu’au 10 juin 2018. Voici un petit billet sur toutes ces contradictions qui pourraient bien finir par faire douter de l’intérêt des déploiements « poétiques » proposés par l’architecte-artiste japonais Junya Ishigami…cliquez ici

Cette exposition a lieu à la Fondation Cartier du 30 mars au 9 septembre 2018 : cliquez ici


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.