Appel à manifestation d’intérêt pour un nouveau réseau international de recherche MoTAU (Mobilités, Transport, Aménagement, Urbanisme)

Appel à manifestation d’intérêt pour un nouveau réseau international de recherche : MoTAU (Mobilités, Transport, Aménagement, Urbanisme)

Accédez à l’appelMoTAU

THEMATIQUE
Le réseau thématique MoTAU cherche à promouvoir, à travers une approche interdisciplinaire, l’intersectorialité entre quatre domaines : la mobilité, le transport, l’aménagement de l’espace et l’urbanisme. Il s’adresse à des chercheur.e.s comme des praticien.ne.s, qui peuvent être spécialistes d’une discipline et/ou d’un domaine, utilisant des méthodes qualitatives comme quantitatives, mais qui souhaitent développer des réflexions intégrées entre le domaine des transports et de la mobilité, d’une part, et celui de l’aménagement et de l’urbanisme, d’autre part. .
Cette intersectorialité entre mobilité, transport, aménagement et urbanisme, pourrait, par exemple, être appréhendée à partir de l’étude :
• Des pratiques et des comportements de mobilité, des flux de personnes et de marchandises dans des contextes
urbains variés (aires géographiques, échelles d’analyse…);
• Des systèmes de gouvernance et d’action collective urbaine qui organisent les territoires et les mobilités ;
• Des formes urbaines spécifiques (quartiers TOD, interfaces ville-port)… et des approches du design urbain ;
• ….
Dans un contexte où la mobilité, qu’elle soit subie ou choisie, constitue une caractéristique majeure des modes de vie contemporains et où la moitié de l’humanité vit désormais dans des espaces urbains, il apparaît indispensable de s’interroger sur ces liens entre mobilité-transport et aménagement-urbanisme. En promouvant une réflexion intégrée entre ces deux domaines, le réseau MoTAU vise à identifier, analyser et mieux comprendre les enjeux qu’ils soulèvent dans la fabrique de l’urbain contemporain, tant en Europe, en Amérique du nord qu’en Afrique-Moyen Orient..
Il n’existe pas aujourd’hui de réseaux traitant spécifiquement de ces questions, les réseaux existants étant davantage organisés autour de leur discipline de référence (GT 23 de l’AISLF Mobilités spatiales et fluidités sociales pour la sociologie, commission de géographie des transports du CFNG…) ou très spécialisés sur l’objet transport-mobilité (réseau de socio-économie des transports…).

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.